Je veux mon Auchan!!

Je veux mon Auchan!!
Meilleure tarte aux framboises du monde au Toscana (Beverly Hills), mais ça compte pas...

J'entends toujours "oui mais la France ça a quand même des avantages..." genre la sécurité sociale, le droit inaliénable de faire grève et d'emmerder le monde, etc... et c'est certainement vrai que quand on est peu qualifié on vit probablement mieux en France qu'aux US, merci le système...

Pour moi le pire inconvénient des US, c'est la bouffe! Et là je pense qu'il faut vraiment utiliser le mot de "bouffe". C'est dégueu! J'en ai marre!

Bon, relativisions, c'est comme pour la santé: en y mettant le prix, on peut trouver mieux qu'en France. Et si vraiment on veut du Français, la plupart des grands chefs hexagonaux se sont exportés à L.A. où à Las Vegas. Mais, même si j'en avais les moyens, je ne voudrais pas faire 30 miles à chaque fois pour manger quelque chose de correct.

Ce qui me manque, c'est Auchan! C'est pas que j'aime tout ce qu'il y a chez Auchan, mais quand même, j'y trouvais suffisamment de bonnes choses pour remplir un caddie pour une semaine et après ça, je n'avais plus qu'à ouvrir mon frigo pour trouver quelque chose qui me donne de l'appétit.

Ici, c'est affreux! Non pas qu'il n'y ai pas de grandes surfaces alimentaires. Je suis en pleine zone résidentielle. C'est comme si j'avais Carrouf, Auchan, Leclerc, Super U, Cora, et Casino dans un rayon de 5 km. Ici ça s'appelle Ralphs, Vons, Albertsons, Trader Joe's et... euh... Wall*Mart, Target, etc...

Il y a bien quelques consolations comme le Tropicana d'ici qui est meilleur qu'en France, comme la Ben & Jerry's Chunky Monkey qui, ici, a conservé sa recette originale (au lieu des ridicules petites bananes en chocolat que le marketing France a cru bon d'y intégrer) ou encore le Perrier Citron Vert qui est plus facile à trouver ici qu'à Auchan justement...

...mais globalement c'est la misère. Les légumes n'ont pas de goût. Les yaourt ne ressemblent en rien à des yaourts. Ya pas de biscuits "petit déj" de LU. Et tout le reste semble sortir de chez Tricatel. Bah. XX(

En plus tout est super gras et super sucré. Et quand je dis sucré, c'est même pas avec du vrai sucre, c'est avec du "high glucose corn syrop", ce qui fait que même le coca n'a plus son goût d'origine. Eh oui, au pays du coca, pour avoir du vrai coca, il faut aller le chercher au Mexique (ok, c'est fait au sucre de canne là bas, donc c'est pas exactement du vrai, mais c'est quand même plus proche...)

Pour bien vous situez la culture du sucré: imaginez un pain au chocolat. Un pain pur beurre avec triple barre de chocolat à l'intérieur. Déjà bien lourd en France. Eh bien vous pouvez en trouver ici, avec en prime une couche de sucre glace sur toute la surface "pour donner du goût". :no: (et ils appellent ça un "chocolate croissant", humpf...)

Et le pire dans tout ça... c'est qu'avec 3 ou 4 (tentatives de) repas par jour... ça commence à faire beaucoup de frustrations accumulées!

J'imagine qu'on a la bouffe qu'on mérite... :-/

Résumons: chaleur, pollution, malbouffe... parfois je me demande ce que je suis venu faire ici!!

Comment je vis aux US

Comment je vis aux US
Appart meublé, très pratique pour minimiser le volume du démenagement...

A force qu'on me pose la question par email, je vais répondre ici, comme ça je n'aurai plus qu'à envoyer un lien ;)

Bon déjà, oui, pour vivre (et accessoirement travailler) aux Etats-Unis, il faut un visa. La plupart du temps c'est compliqué à obtenir et ça a une durée limitée. Dans mon cas, un concours de circonstances, une inscription à la loterie et quelques mois plus tard, j'avais mon Visa permanent. (Je devrais probablement scanner ma Green Card, mais comme elle est même pas verte, c'est pas drôle. En vrai, les green card 2007, elles sont beiges!)

Ensuite, oui, ça coûte cher de vivre aux US. Vaut mieux avoir un boulot (ou deux dans le cas de beaucoup d'Américains...) Dans mon cas, ça fait un certain temps que je fais de l'optimisation de sites web... à distance... sur l'Internet. C'est pénible à expliquer en détails, mais je ne suis pas le plus mauvais et surtout: notez que c'est une activité que je peux faire depuis n'importe où, pourvu qu'il y ait une connexion Internet. (Ok, j'avoue, j'ai tendance à bosser mieux quand j'ai plein d'écrans sur mon bureau).

Il se trouve également que de par cette activité, la majorité de me revenus sont des revenus en dollars US... et donc... et donc... avec la baisse plus ou moins constante du dollar depuis au moins deux ans... ça devenait de plus en plus avantageux pour moi de "vivre en dollars" plutôt qu'en euros...

Voilà pour le côté pratique de la chose. Maintenant n'allez pas croire que je suis parti parce que je n'avais plus les moyens de payer mon loyer en Euros... :> Je suis parti parce que... euh... en fait je n'ai toujours pas trouvé d'excuse intelligente... probablement que je suis parti juste parce que je pouvais le faire. Et si je ne le faisais pas maintenant, je ne le ferais jamais... Et... je vous dirai la suite quand je saurai moi même ce que je suis venu faire exactement à L.A...

(Quelqu'un se rappelle de cette chanson de Bran Van: "What the hell am I doing, drinking in L.A. at 26..." ? Humpf... en plus je vais sur mes 36...)

Une chose est certaine en tout cas: avoir une boite en France et la gérer à distance, c'est ultra pénible. Tellement pénible que je vais finir par en créer une ici et du coup ne plus payer d'impôts en France. Eh oui, c'est ça qui arrive quand on impose autant de lourdeurs administratives! Pfff...

J'ai ma dose de vacances...

J'ai ma dose de vacances...

Bon, ça va bientôt faire 2 semaines que je suis à L.A... (au fait, j'ai posté des photos) et je commence à avoir ma dose de vacances. Surtout le changement de climat... Ca commence furieusement à me rappeler l'été de la Canicule où j'avais eu la bonne idée de m'installer à Montpellier.

J'ai presque envie de rentrer en France juste pour me reposer de la chaleur et du bruit de ces clims à la con sur le toit. Mais ce serait abandonner un peu trop vite, non?

Je pense que la première chose que je vais faire Lundi, c'est d'aller demander qu'ils me trouvent un appart au 1er étage au lieu du 2ème. Le problème avec le 2ème étage, c'est qu'on est chauffé par le toit et qu'en plus de sa propre clim, on se tape le bruit et les vibrations de toutes les autres clims sur le toit.

Si ça ne marche pas, ou si ça ne suffit pas, il va falloir que je re-déménage presto. Heureusement, j'ai vachement moins de cartons que quand j'étais en France :D

Dans ce cas, il faut que je décide entre 3 solutions:

  • Un complexe d'apparts plus moderne avec clim moderne à Woodland Hills. Avantages: déménagement facile et j'aime bien le coin, surtout pour sa tranquilité. Inconvénients: à l'extérieur il fera toujours aussi chaud et sec.
  • Sortir de la vallée et aller dans le "vrai" L.A. Avantage: il fera moins chaud. Inconvénients: plus cher, plus bruyant, potentiellement plus pollué et potentiellement trop humide si trop près de l'océan.
  • Monter au nord. Sérieusement au nord. San Francisco ou Seattle si ça ne suffit pas. En fait il faudrait que je fasse la liste des villes avec des vols directs depuis Paris. Sans vol direct je vais me sentir trop loin de ma famille. Avantage: je devrais finir par trouver le climat idéal. Inconvénient: déménagement compliqué... et j'en ai marre de déménager...

Bon... faut dire aussi que je suis parti un peu à la légère... Je pense que j'ai ce que je mérite |-|

L.A. c'est cool, mais c'est chaud (ou inversement....)

L.A. c'est cool, mais c'est chaud (ou inversement....)

Deuxième jour à L.A., j'aurais presque la prétention de dire que je me suis acclimaté. En vrai, ils ont surtout réparé ma clim. Ca fait toujours du bruit, mais ça refroidit...

Ce qui est clair par contre, c'est que le décalage horaire dans ce sens là, ça ne me pose aucun problème. (Dans l'autre, c'est une toute autre histoire). J'ai donc repris mes habitudes: coucher à 2h du mat, lever à 11h, petit dej, lecture des mails, douche, boulot...

En fait, la principale différence c'est qu'entre la lecture des mails et la douche j'ai rajouté... piscine! :D

Certes j'avais sous estimé à quel point il ferait chaud, mais j'avais aussi sous estimé à quel point ça change la vie d'avoir une piscine en bas des escaliers. Croyez le si vous voulez, mais quand vous pouvez simplement mettre votre short de bain chez vous et qu'il suffit de descendre les escalier pour piquer une tête, puis remonter pour la douche et poursuivre la journée... quand en plus l'eau est chauffée par le soleil... ça motive pour se lever le matin, même quand vous êtes un véritable lève tard comme moi :>>

Du coup, ça me fait presque plaisir qu'il fasse aussi chaud! Mais "presque" seulement... Je me demande si ils chauffent l'eau en hiver... :roll:

Frankie goes to Hollywood

Frankie goes to Hollywood

Ok... pas vraiment Hollywood... but close enough ;)

En vrai je suis à Woodland Hills... dans la vallée derrière Los Angeles. Mon idée c'était d'être hors de la ville, au calme. Quand j'ai visité en février, j'ai flashé sur le bruit du vent dans les pins... mais en même temps, j'ai gravement sous estimé ce se passerait en été... à une barrière du montagnes de l'océan... Chôôôôôôôôô! Très chaud!

Quand je suis arrivé hier soir, il faisait 40°C à l'ombre... aujourd'hui 41°C... Mais pour un maximum d'effet dramatique, il faut que je me mette à parler en Farenheit, comme les vrais américains. 105 degrés il faisait aujourd'hui! Oui madame! 105°F !!

Pire encore, comme un idiot de français, j'ai fait le pari avec un ami d'ici que j'allais passer 24 heures sans bagnole! Pas de bagnole à L.A.!! Impensable!! Bon, en vrai, quand on a été élevé en France on peut le faire... mais aller acheter à manger à pied au shopping mall qui est a 5 ou 6 blocks de là un jour où il fait 105 degrés à l'ombre... sauf qu'il n'y a pas d'ombre... c'est pas une super idée de pari... surtout quand on achète des trucs avec marqué dessus "keep refrigerated".

A propos, j'ai racheté du Tropicana. Du vrai! Celui d'ici! Aux oranges de Floride! Je sais pas ce qu'ils lui ont fait en France, mais le Tropicana d'ici il est mille fois meilleur! (Ca compense pour le Coca qui est dégueu ici... Bon allez j'arrête de divaguer, parce qu'après il va falloir que je parle de Carl's Jr et du fait que militer pour le retour de Burger King en France c'est complètement con... Carl's Jr c'est mieux... et même mieux que In'n'Out mais là vraiment, je m'égare hein!!)

Anyways, Woodland Hills c'est cool, mais au sens figuré seulement! Ce qui m'intéresse également, c'est que c'est suffisament hors du centre pour être vraiment américain. Pas plein de touristes. Pas un melting pot culturel. Pas un endroit où on vous parlera français. Pas un endroit où on a l'habitude des gens qui comprennent pas l'anglais... Un truc où on est obligé de se mettre tout de suite au pas américain (hum, oui va falloir que je m'occupe de la bagnole...). C'est pas exactement le décor de Desperate Housewives, mais presque... (quand elles sortent de Wisteria Lane...)

Sinon, la photo est prise du toit de mon immeuble... où je suis monté pour aller donner des coups de pied à la clim... elle m'énèrve la clim... ça fait plus de bruit que de frais... m'enfin, il parait qu'ils ont réparé maintenant ;)

Note écolo: saviez vous qu'il faut moins d'énergie pour refroidir un appart de 1° l'été que pour le chauffer d'1° l'hiver? En gros, ça ferait sens de vivre dans le désert... (source: Wired de ce mois ci, si je me rappelle bien, mais je l'ai laissé en France... j'avais déjà trop de bagages...)