Le remède anti-mondialisation à la française

Le remède anti-mondialisation à la française

“[…] dans un monde plein de mûrs, on pouvait gagner un salaire décent tout en étant médiocre. Dans un monde plat [qui grandit de jour en jour], on a vraiment intérêt à ne pas être médiocre ou peu motivé. Voilà donc ce que je dis à mes filles: “Quand j’étais petit, mes parents me répétaient: “Finis ton dîner, il y a des gens qiu meurent de faim en Chine et en Inde.” Vous, les filles, finissez vos devoirs, il y a des gens en Chine et en Inde qui veulent vous prendre vos emplois.” Et dans notre monde plat, la notion d’emploi américain n’a plus de sens. Il n’y a plus que des emplois qui reviennent aux plus compétents, aux plus malins, aux plus productifs ou aux moins biens payés, où qu’ils vivent.”
-Thomas Friedman, “La Terre est plate", p139

Je ne sais pas si les médias français ont jamais expliqué le problème aussi clairement, mais le fait est que les jeunes en France ont bien compris le danger. Ils savent très bien que leurs futurs emplois sont menacés par la mondialisation.

Mieux encore: ils réagissent!

Génial non?

Alors on pourrait s’attendre à ce qu’ils finissent effectivement leurs devoirs et tentent de ne pas devenir médiocres… Ben non eh… c’est la France ici, il faudrait pas l’oublier! : Selon “les sondages” (je suis médiocre, je n’ai pas pris de notes en regardant la télé), la plupart des jeunes aujourd’hui ont un plan d’attaque très précis contre la mondialisation qui les empêcherait de gagner un salaire tout en étant médiocres: devenir fonctionnaires! |-|

(et ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit sur les fonctionnaires…)

Ethique & marketing?

Ethique & marketing?

"A la base, le métier de TF1, c'est d'aider Coca-Cola, par exemple, à vendre son produit... Or pour qu'un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c'est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c'est du temps de cerveau humain disponible".

-Patrick Le Lay (TF1) en 2004

Est-ce qu'on peut faire du marketing et être éthique?

Beaucoup de boites ont tendance à prendre leurs clients pours cons, sinon des vaches à lait. Canal Sat qui loue des décodeurs tout pourris hors de prix. Les fournisseurs d'accès internet avec leurs hotlines surtaxées et injoignables. Les hypermarchés avec les packs "prix choc" plus chers que les produits séparés...

A la limite ça passe encore, si nous sommes effectivement assez cons pour consentir à payer pour ça...

Mais ramollir le cerveau des gens suffisamment doucement pour qu'ils ne s'en rendent pas compte?

Mettre des additifs dans la nourriture ayant pour seul objectif de nous faire manger plus?

Faire croire que les cloppes c'est cool?

Comment définir où placer la limite?

Tout ça se transpose aujourd'hui au marketing internet. Pire encore: à la publicité que tout un chacun peut aujourd'hui ajouter à son blog en 2 clics de souris.

Toucher quelques euros en faisant de la pub pour une compagnie aérienne, c'est sympa...

De la pub pour les casinos en ligne... où certains auront du mal à s'arrêter... Questionnable...

De la pub pour des pillules bleues pas chères... et sans ordonnance... Des pilules de contrefaçon, sans aucun contrôle... vous jouez avec la santé de gens...

Ce qui m'inquiète, c'est que les abus marketing sont encore plus faciles sur l'Internet que dans la vraie vie!

Entreprises en France

Entreprises en France
Anton_Ivanov / Shutterstock.com

Je suis retombé récemment sur une une enquête de la Tribune qui disait qu'entre 2004 et 2006, le nombre d'entreprises opérant en France avait chuté de plus de 7%.

Il sera sans doute intéressant de regarder l'évolution après 2 ans de Sarkozy.

Est-ce qu'il n'y en aura que pour les world companies qui continueront de grossir ou bien verra-t-on enfin l'émergence d'un réel entreprenariat individuel... ?

USA '07 et guides de voyage

USA '07 et guides de voyage

Récemment, plusieurs personnes m’ont envoyé des mails ou même posté des commentaires me disant que si les Etats-Unis c’était tellement bien, je n’avais qu’à y retourner…

…comme si j’allais me gêner! ;D

Bon ok, j’avoue, je me gêne d’autant moins que j’y vais à moitié pour des raisons professionnelles (ce qui permet en outre de voyager hors-taxes – au moins pour le billet d’avion – et sans impôts).

Anyway, j’ai eu tellement de demandes de conseils suite à mes précédents billets (notamment San Francisco), que cette fois-ci je vais essayer de prendre les devants. Commençons par les guides de voyage…

J’en ai acheté plein. (plus qu’avant!) Tous sur la partie Chicago -> San Francisco. Et puis j’ai comparé.

Le guide du Routard

Contrairement à la croyance populaire, le Guide du Routard c’est pas le pied… Super bof! Je pense que c’est bien uniquement si vous n’avez “pas une thune” et que vous cherchez les adresses des auberges de jeunesse. Mais si vous êtes dans ce cas, 1) vous n’allez probablement pas aller aux US, et 2) vous pouvez trouver les adresses des “hostels” de jeunesse sur Google!

Le seul avantage du Routard, c’est son prix: 14,90 € le morceau. Mais sur le prix total du voyage…

Lonely Planet

A l’autre bout du spectre, le Lonely Planet est probablement le plus cher. Jusqu’à 40 € à la Fnac pour un guide special Chicago dispo en anglais uniquement et importé. Probablement les guides les plus complets et les plus intéressants… surtout sur l’aspect culturel.

Mais je pense que la meilleure façon d’illustrer la différence de niveau avec le précédent, c’est une petite citation:

Routard Côte Est 2007/08, page 249:

“Un soir de l’année 1871, la vache (celle-ci n’a pas porté fortune…) de M. O’Leary aurait donné un coup de pied dans une lampe à pétrole. Ainsi débuta, semble-t-il, le grand incendie qui ravagea pendant trois jours un tiers de la ville et tout le quartier des affaires! Trois cents morts et 20 000 maisons détruites. Les milliers de tonnes de gravats…”

Lonely Planet Chicago 2006, page 52:

“On October 8, 1871, the Chicago fire started just southwest of downtown. For more than 125 years, legend has had it that a cow owned by a certain Mrs O’Leary kicked over a lantern, which ignited some hay, which ignited some lumber, which ignited the whole town. The image of the hapless heifer has endured despite evidence that the fire was actually the fault of Daniel ‘Peg Leg’ Sullivan, who dropped by the barn on an errand, accidentally started the fire himself and then tried to blame it on the bovine. (The Chicago City Concil officially passed a resolution in 1997 absolving the O’Leary family of blame.)

However it started, the results of the Chicago fire were devastating. it burned for three days, killing 300 people, destroying 18 000 buildings and leaving 90 000 people homeless….”

Post complet »

Les 2.0 sceptiques

Les 2.0 sceptiques

Régulièrement, je vois passer des articles dans la catégorie 2.0 sceptique… [Note: l’article source n’existe plus]

A chaque fois, je ne peux m’empêcher de faire la comparaison avec ce qui se passait il n’y a même pas 10 ans, lorsque les gens découvraient l’open source.

Le web 2.0 est comme l’open source:

  • Il n’a pas de définition claire et précise (ou du moins unique);
  • Il ne correspond à aucun business model antérieur, connu et éprouvé;
  • Il génère de la résistance au changement;
  • Les protagonistes dudit phénomène ne portent pas de cravate!

Cela fait quelques années qu’on n’entend plus dire que l’open source est une “hypothèse ridicule” et que “ça ne marchera jamais".

Combien de temps encore pour le web 2.0 ?

Ironiquement, ça fait 10 ans que l’on nous parle de télé interactive et de publicités où l’on peut acheter impulsivement d’un simple appui sur une touche de sa télécommande.

Ironiquement, à l’heure où les gens passent moins de temps devant leur TV et plus de temps sur l’Internet, à l’heure où acheter d’un simple clic est devenu une réalité, on refuse tout à coup d’y croire…

Peut être parce que ça ne se passe pas sur le canapé du salon?

Encore quelques mois de patience et il y aura des Apple TV et des Tivo 2.0 dans tous les salons… enfin je veux dire – en France – des Neufbox / Freebox / bidulobox 2.0 dans tous les salons.