Referundum sur la constitution européenne

Vous envisagez de voter NON juste pour exprimer votre mécontentement?
Vous considérez que si on vous pose une question il faut vous autoriser à y répondre, même émotionnellement?
Vous êtes persuadés qu'en cas de victoire du NON il y aura une nouvelle constitution et un nouveau referundum l'année prochaine?

Vous avez peut-être raison...

Mais je parie que vous pensez aussi que vous payez trop d'impôts!

Et organiser un referundum débile, ça coûte plusieurs centaines de millions d'euros (j'ai plus le chiffre exact en tête): impression des constitutions, distribution dans les boites, etc... Organiser un deuxième referundum l'année prochaine, ça doublera les coûts et ça augmentera le déficit public ainsi que les impôts...

Tout ça pour dire OUI à sensiblement la même chose une fois que vous aurez bien exprimé votre mécontentement?

Réfléchissez y à deux fois avant de votre NON sans aucune raison valable... :crazy:

Pourquoi blogguer quand on gagne?

Suggestion intéressante de Doc Searls pour répondre à cette question existentielle: "Pourquoi Steve Jobs, le patron de la boite hi-tech la plus hot du moment, ne bloggue-t-il toujours pas?"

Chez Apple, comme chez Google, on aurait pas besoin de blogguer pour se faire remarquer. Apple et Google ont le vent en poupe et on parle d'eux sans qu'ils aient besoin de palabrer en marge de leur core-business.

Le fait que chez Microsoft ou chez Sun on bloggue beaucoup plus serait un signe de la (plus ou mointe lente) décadence de ces dernières...

Intéressant de faire le parallèle avec IBM, qui non content de licencier 13.000 employés, offre un blog tout beau tout neuf 130.000 restants... afin de promouvoir l'image d'IBM... décidément, IBM doit aller très mal... |-|

Hungarian notation on steroids: semantic types & suffixes

Hungarian notation

Joel on Software’s latest bewildering article advocates correct use of the – often misunderstood – Hungarian notation: “Making Wrong Code Look Wrong“.

Basically, calling a variable unBorder because it’s an unsigned int is pointless. What’s useful is to call it xwBorder because it’s an horinzontal “x” coordinate (versus a bytecount for example) that refers to the window “w” (versus the screen or the document for example). If this doesn’t feel a 100 times better to you, go read the article now! :)

I really agree with the fact that knowning the system type of a variable when you read it is pretty much useless most of the time – especially in the age of typeless scripting languages like PHP. Knowing the semantic type of the variable is much more interesting.

As I have written before in my coding standard guidelines, there’s a situation, though, where I still like to use system types in my variable names: when I deal with Objects. For example I might use variable names like source_File and destination_File!

First, because if the Objects are properly named, then the variable names refering to them will make sense.

But there’s more: as you might have noticed, I used the object name “File” as a suffix, not as a Hungarian prefix. The reason is that if I have a method called File::rename() that I want to refactor for some reason (like merge it with File::move() ), I might need to check every place where it’s called. Actually, as I have learned from b2evolution development, these things happen all the time on larger projects…

Now, by suffixing vars with the object name, I can easily do a project wide search for File->rename( and I’ll find all calls to the method, in various contexts such as source_File>rename(), destination_File->rename(), temp_File->rename(), log_File->rename() … you get the idea…

If I have one variable misnamed as in list->rename() for example, I would not find it… unless I decide to search on just ->rename(… but I wouldn’t want that! It would get me a lot of noise like: some_Collection->rename(), some_User->rename(), some_Group->rename(), etc…

Tagguer le web... encore une fois

La dernière mode du web et de la bloggosphère, c’est de tout tagguer avec des mots clefs spécifiques de manière à retrouver facilement tous les contenus du web qui parlent d’un sujet donné. Bonne initiative, certes… bien plus intéressant que la mode précédente du “social networking"…

Seulement voilà: qu’est ce qui va empêcher les spammers de tous bords de tagguer leurs pubs pour sites explicites, agrandisseurs d’organes et autres pillules azurées avec tous les tags populaires du moment?

Parce que si je me rappelle bien, il y a deux raisons pour lesquelles les moteurs de recherche plein texte se sont développés ces 10 dernières années:

  1. parce que les producteurs de contenus sont souvent trop feignants pour les indexer avec des mots clefs… mais maintenant que c’est devenu hype de tagguer ses contenus avec des mots clefs, ça pourrait changer…
  2. parce que ceux qui tagguent le mieux avec le plus d’efforts, ce sont les spammeurs, et on ne pouvait donc plus faire confiance aux mots clefs fournis volontairement

Alors franchement, quand on réinvente les mots clefs 10 ans après… il y a de quoi être sceptique… |-|

Une chose est intéressante cependant avec le concept des tags: la possibilité donnée à des tiers d’ajouter des tags à un contenu qu’il n’ont pas eux mêmes produit.

Et là je me demande pourquoi Google ne nous ressort par illico presto le coup des rel="nofollow" qu’on peut ajouter dans les liens d’une page à une autre pour indiquer aux robots de ne pas comptabiliser le lien dans leurs algorythmes de popularité… Un système similaire permettrait d’ajouter des tags à chaque lien sortant… et il va sans dire que ces tags seraient eux mêmes comptabilisés en fonction du pagerank du site qui les as émis… :D