Catégories: "Bases de Données"

La tumultueuse histoire de AMC*Designor, Power AMC et Power Designer

J'étais toujours resté perplexe devant la débauche de noms et de versions de ce logiciel à travers les années. Je me suis énervé plus d'une fois à identifier la bonne version à chaque fois que je devais racheter une licence chez un nouveau client ou employeur.

Et puis j'ai trouvé ça:

AMCDesignor (c'est son nom d'origine) a été conçu à la base pour pallier au manque d'outil de modélisation graphique pour Oracle (d'où le or final). Il était basé sur la méthodologie Merise. Lors de son rachat par Powersoft, l'application a été traduite en anglais et le module modèle conceptuel de données a été refondu pour la méthodologie IE (Information engineering), plus exactement selon la méthode Yourdon-DeMarco. 2 versions apparurent donc parallèlement:

* PowerAMC, méthodologie Merise, application en français
* PowerDesigner, méthodologie IE, application en anglais

Sybase, lors de son rachat de Powersoft, essaya de supprimer la version francophone, mais face à la levée de bouclier des analystes merisiens, la tentative fut un échec. Dans leur version actuelle (v.10.1), PowerDesigner et PowerAMC ne se différencient plus que par la langue. L'application est multi-méthodes depuis sa refonte (version 7) et gère même les 9 diagrammes UML et les Processus métiers dans sa version la plus complète.

(La page comporte également un tableau comparatif des différentes variantes du logiciel).

Non seulement tout s'explique, mais en plus la version 10 simplifie la distinction entre France et reste du monde. C'est bonheur!

Je me demande toutefois si le logiciel est toujours développé en France ou non. C'est très important puisque c'est ça qui détermine si c'est la version US ou la version française qui n'est qu'une médiocre traduction de l'autre! :>>

Isolation Levels in mySQL

Comparison with other DBMS' (via Bruno Vernay)

Data Modelling Tools

Interesting list of data modelling tools (databaseanswers.com)

XML vs. Relational Databases

Lately, I've seen quite a few people claiming XML to be the definitive way to store data, because it's supposed to be the most flexible format...

Others claim RDBMSes have been providing an efficient solution to data storage for years or decades and there was no need for something new.

This argument just doesn't make sense! XML and RDBMSes are two different solutions, both efficient... but solving two different problems!

Think about it. One tries to structure documents. The other one tries to structure relational but basicly tabular data.

Asking which of XML or an RDBMS is best, is like asking which of Word or Excel is best! :!: Best for what? :?:

I guess the whole confusion started when people started to use XML to exchange tabular data in the context of webservices. Don't get fooled: tabular data can temporatily be converted to a document (XML) when it must be transfered or exchanged, but there is still no reason to store it that way at one end or the other of that transmission...

Optimistic locking

Cédric explains optimistic concurrency in a nutshell. Neato! ;)