*Non technical* weblog about the IT world and its trends...
« Industrialisation du web: un exempleURGENT BUSINESS PROPOSAL blah blah blah )-o »

Sign of the times...

12.11.03

Sign of the times...

  20:06:08, par fplanque   , Catégories: Software engineering, e-hangover

L'éclatement de la bulle Internet et des NTIC en général aura définitivement fait passer le développement informatique dans l'ère industrielle.


Les temps sont durs pour les développeurs isolés au fond de leurs garages... même pour les petites SSII aux méthodes quasi-artisanales. Non pas que les grosses SSII n'aient aucun problème, mais elles, elles survivront. Croyez moi, il n'y a rien de tel que de regarder comment ça se passe en province en ce moment pour être pris de compassion pour ces artisans de l'informatique du XXème siècle; eux qui se retrouvent coincés entre les gros projets qui nécessitent plus de méthode qu'ils ne peuvent en offrir, et les petits projets que les utilisateurs peuvent pratiquement réaliser entièremenet eux-même grâce à des outils de plus en plus intégrés.


Les plus malins d'entre eux auront sauté dans le train et créé leur propre outil; un outil qu'ils peuvent au moins vendre aux utilisateurs s'il ne peuvent le mettre en oeuvre sur mesure. Prochain écueil pour eux: la consolidation du secteur et à terme: l'intégration complète desdites fonctionnalités dans Windows! Inutile de résister, Microsoft a toujours fait comme ça! 8| Cela prendra quelques années, certes...


Au niveau du web, celà se traduit de plus en plus par l'abandon des technologies de mise en oeuvre rapide - je pense à PHP, ASP, ColdFusion... - au profit de frameworks largement plus complexes - j'ai nommé J2EE et .NET - pour les plus gros projets, et de sites préformattés (mais "customizables") pour les plus petits. La bande des "moyens projets", elle, semble de plus en plus étroite.


Exit donc les sites jetables réalisés sous l'impulsion des agences de com, renouvelés au rythme des campagnes publicitaires... de préférence deux fois par an! |-|


Sur le low-end, on assiste déjà à la banalisation ("commoditization") des solutions de commerce électronique. Avantage Microsoft pour ceux qui hébergent leur propre site. Avantage provider pour ceux qui externalisent.


Sur le high-end, le champ de bataille oppose J2EE à .NET . J2EE en réalité c'est à 80% IBM et non pas Sun comme on pourrait le croire. Alors IBM contre Microsoft... finalement peut être que rien n'a changé depuis 15 ans... :>>

1 commentaire

Commentaire de: padawan [Visiteur]
padawan

Salut François, comme j’ai des difficultés à envoyer un TrackBack vers ton billet, je me permets de lier ma réponse en commentaire ;-).

17.11.03 @ 12:09