*Non technical* weblog about the IT world and its trends...
« Laisser sonner plus longtemps avant Top MessageCybermarchés < Supermarchés »

Cascades d'information

07.03.06

Cascades d'information

  21:17:16, par fplanque   , Catégories: IT business, Media Web

"Information cascades" en anglais, ça sonne mieux. Mais qu'importe, le concept et universel, et à mon avis, beaucoup trop souvent ignoré, autant quand il fait du mal quand il fait du bien.

Une cascade d'information classique, c'est le type qui s'arrête à un carrefour er regarde en l'air. Il a l'ai un peu con... c'est sûr... Jusqu'à ce qu'un autre mec s'arrête à côté et regarde aussi en l'air, avec insistance, pour essayer de voir ce que regarde le premier. A ce moment là, il suffit d'un troisième gus, qui voyant les 2 premiers, les rejoint en regardant en l'air. A partir de là ça va très vite. On se retrouve rapidement avec une foule qui regarde en l'air et la police qui hurle "Circulez, ya rien à voir" (ce qui bien sûr ne fait qu'augmenter encore la croyance collective qu'il y a vraiment quelque chose à voir...)

Un poil plus subtil, c'est le gars qui doit choisir entre deux restos vides face à face dans une rue. Ne connaissant ni l'un ni l'autre et n'arrivant pas à se décider sur la carte, il entre au hasard dans l'un des deux et s'assoit. La prochaine personne qui arrive n'a pas non plus d'a priori sur le resto à choisir... mais comme il voit une personne déjà attablée dans l'un des deux et pas dans l'autre, il se dit que c'est peut-être pas un hasard... La personne suivant, elle, voit deux personnes dans l'un et 0 dans l'autre. Elle se dit que c'est sûrement pas un hasard et que l'un des deux restos est plus réputé que l'autre!

Finalement l'un des deux restos se retrouve plein et l'autre vide. Et le lendemain ce sera exactement le contraire. Pensez-y la prochaine fois que vous mangez trop mal dans un endroit pourtant bien fréquenté! :>>

Et lorsque vous lancez un produit sur le marché, il se produit souvent le même genre de phénomène. C'est ce qu'on appelle alors la fameuse "prime au premier arrivant". C'est comme ça qu'un site web d'enchère hyper mal conçu comme ebay finit par couler ou racheter facilement tous les sites d'enchères bien mieux réalisés qui sont arrivés après lui.

Ici, j'ai envie de dire que c'est comme ça qu'une plateforme de blog basique réussit à se maintenir plus populaire qu'une autre qui lui est objectivement supérieure. (Même si d'autres facteurs entrent également en compte).

C'est également pour ça que le succès continu de l'iPod n'est, à mon avis, pas dû exclusivement à son design (même si ça compte).

C'est comme ça aussi qu'une fois que Loïc à fait suffisament parler de lui lorsque le grand public s'éveille aux blogs, Loïc n'a plus besoin de faire beaucoup d'efforts pour conserver sa popularité auprès des masses. La cascade d'informations joue son rôle. Si autant de gens lisent Loïc, alors c'est forcément que ça doit être intéressant. Je vais donc le lire aussi... :roll:

Tags: marketing

8 commentaires

Commentaire de: Thierry [Visiteur]
Thierry

En voilà un, pourtant, qui aurait eu l’air moins con s’il avait regardé an l’air.

http://www.metacafe.com/watch/1558/car_accident/

07.03.06 @ 23:39
Krysztof von Murphy

L’iPod est un mauvais exemple, c’est même un contre-exemple : pas le premier sur le marché mais qui a pu s’imposer par ses qualités (design, iTunes…) et le marketing. Ensuite, pour garder la part de marché, on peut plutôt évoquer l’effet Panurge.

08.03.06 @ 22:03
Commentaire de: admin [Membre]  

L’effet Panurge est justement une cascade d’information dans sa forme la plus “basique". Et c’est bien pour ça que l’iPod profite maintenant aussi de ce phénomène.

Mais il en profite aussi dans des formes moins basiques. En effet, maintenant, n’importe quel magasin proposera un iPod et plein d’accessoires pour iPod, alors que pour n’importe quelle autre marque, il faut un client avec un peu plus de volonté pour s’y intéresser…

09.03.06 @ 13:19
Commentaire de: Thierry [Visiteur]  
Thierry

Je ne crois pas trop à ça… Dans le cas du resto, par exemple, il va y avoir nu un des propriétaires, si cet effet arrive, qui le lendemain va embaucher des acteurs pour “remplir” et créer l’effet. L’autre resto risque de faire la mêm chose, etc.. L’effet cascade se réduit à une partie de l’investissment com ou marketing des boîtes, au final.

25.03.06 @ 02:16
Commentaire de: admin [Membre]  

Exactement Thierry! Les boites qui marchent, ce sont celles qui ont compris comment utiliser les cascades d’information à leur avantage!

Et ça passe effectivement souvent par l’argent et l’art de la mise en scène…

27.03.06 @ 22:06
Commentaire de: Seraph [Visiteur]
Seraph

Dites moi pas que ça vous ai jamais arrivé d’hésiter entre deux restos et de vous dire que comme y’avait plus de monde dans celui çi, c’est que ça devait etre meilleurs?! O_O

Je vous crois pas! A moins que vous ne soyez jamais aller dans une ville où y’a plus d’un resto par rue… :D

12.04.06 @ 12:19
Commentaire de: Thierry [Visiteur]  
Thierry

L’effet panurge, c’est avant tout une formation qui se cascade (désolé, pas pu m’empêcher).

13.04.06 @ 18:02
Commentaire de: Pete [Visiteur]  
Pete

L’effet cascade se réduit à une partie de l’investissment com ou marketing des boîtes, au final.

26.03.07 @ 14:22