Introducing i18n and l10n

When you develop a piece of software or a website up to a certain point, there comes a time when you try to reach an international audience.


No doubt your first move will be to provide an English version of your software or website.


However, you will soon realize this is not enough. Of course, many people do understand English to some extent; but you have to realize how painful it can be for them. Maybe you don't even realize how easily you can understand English compared to the average. Of course, if you are yourself a native English speaker, you need to try and imagine that every software you use comes in French or German by default! How would you feel about that? :P


Furthermore, you may have spent some time on making your software or website accessible. Users can now change the font size and enhance contrast if they have trouble reading those lines of funky rendered text... That's fine... but what's the use if their problem is not with the formatting but with the language!? :?:

Full story »

CSS is no cure for layout techniques abuse

Browsing the web for CSS related info often turns out to be a painful search through naive CSS glorification and anti table propaganda... :-/

So I always find it very refreshing when I stumble upon a more balanced article like Sitepoint's "Exploring the Limits of CSS Layout":

For better or worse, the vogue of Web design has evolved to favour a layout similar in style to a newspaper. Common design elements include:

  • a header and footer that each spans the page horizontally
  • content constrained by page width
  • vertical scrolling is acceptable, within reason
  • navigation and secondary content in vertical columns next to the main content

That last one is the real kicker. The sad reality is that the current CSS specificaton (CSS2) was not designed with multiple columns of content in mind. As a result, just as Web designers have always had to abuse HTML tables to achieve complex page layout, they must now abuse CSS positioning to achieve those same ends.

Full story »

Capitalisme personel

Alors que je postais récemment à propos du PEL dans un contexte de préoccupations financières sur lesquelles je reviendrai peut être ultérieurement, je trouve marrant de constater que Russel Beattie lui aussi se retouve aujourd’hui dans des considérations plus capitalistiques que technologiques.

En fait, j’ai de plus en plus l’impression que nous – ex acteurs de l’ex nouvelle économie – nous retrouvons face à cette constation: la seule manière de maintenir nos trains de vie démeusurés (:> mais non pas tant que ça, je plaisante!) est aujourd’hui d’apprendre à exploiter le système réel qui reprend ses droits sur l’illusion d’une net expansion sans fin.

Ce système réel, c’est le capitalisme dans toute sa splendeur, dans toute sa démence, dans toute sa décadence… |-|

Blogging Goes Corporate

Via David Watson:

This is the first instance of a training class targeted at businesses who want to use blogging to improve communication.

Plan d'Epargne Logement: 10 ans après...

Vous avez ouvert un PEL il y a quelques années... disons un PEL à 6%; en fait: une rémunération de 4,5% versée par la banque + 1,5% de prime d'état (cette dernière étant plafonée à 1 525 € d'intérêts produits).

Une fois la prime d'état consommée, vous vous retrouvez avec un produit d'épargne qui vous rapporte 4,5% net garantis par an... à comparer aux misérables 2,25% du Livret A, Codevi et autres placements à taux garanti.

Inutile de préciser qu'il serait quelque peu crétin de vouloir fermer ce PEL pour toute autre raison qu'une nécessité majeure de récupérer le capital... Evidemment, le droit à prêt ne vous intéresse pas (taux exhorbitant)...

Seulement voilà... la "durée maximale d'un PEL est de 10 ans" et la banque, qui en a marre de vous rémunérer à 4,5%, n'hésitera pas à vous harceler pour fermer le plan sous couvert d'arguments aussi bidons que désespérés... :lalala:

Je ne suis pas juriste, mais si j'en croie divers résultats de recherche sur l'Internet, absolument rien ne vous oblige à clôturer le plan après 10 ans. Certes il n'y a plus de versements possibles (arrangez vous pour charger avant l'échéance), il n'y a plus de prime d'état (même pas mal :P) et plus de droit à prêt (pfouah!)... mais les 4,5% restent.

Evidemment, ça, aucune banque n'est assez folle pour vous le confirmer! Mais c'est uniquement la phase d'éparne qui est limité à 10 ans... pas la phase de rémunération! Ne vous laissez pas abuser! ;D