Accord SAP/mySQL

SAP décide de confier sa base de données à MySQL pour se recentrer sur son coeur de métier: les ERP (R/3).


La base de données SAP-DB, quant à elle, semblerait avoir plus ou moins vocation à passer en open-source et à fusionner avec mySQL. L'objectif serait même d'aller titiller les seniors: Oracle, SQL-Server, DB/2 et Sybase. :!:


=> Voilà qui ne pourra probablement que faire du bien à mySQL... parce que pour l'instant il est loin de boxer dans la même catégorie! :>>

Microsoft et AOL enterrent la hâche de guerre :!:

Il semblerait en effet! => Principaux points d'accord sur Standblog.

C'est un peu dommage... ça aurait été plus intéressant si AOL (même sous la contrainte) avait (enfin) poussé la diffusion de Mozilla à grande échelle! :>>

Qu'est-il advenu des Network Computers? :?:

1996: souvenez vous: toutes les applications d'entreprise sont écrites en Visual Basic "client-serveur"... Mais ça ne va pas durer: le Network Computer s'apprête à révolutionner tout ça!!! Qu'ils disaient... :P (En fait, on y croyait tous, sauf Microsoft... :> )


2003: vous avez déjà vu un Network Computer en vrai? Je veux dire ailleurs que dans un musée? :))


Force est de constater que le NC n'a pas percé... Toutefois il faut bien faire le constat que le principe de l'application centrale avec client léger s'est bel et bien imposé! En effet, toutes les applications d'entreprises sont désormais développées sous forme d'applis web sur l'intranet de la société. Et au lieu d'utiliser un NC, on utilise un browser web... sur PC... Le principe du NC sans NC en fait!


Et en plus, on utilise Internet Explorer! (Encore une fois, d'un point de vue marketing, Microsoft m'impressionne! :|)


Qu'est-ce qui nous empêche aujourd'hui de remplacer le PC par un NC? Hum... je crois qu'on a pas encore trouvé de bonne solution pour utiliser Office sur un NC! (Et là, banzaï!!! => Encore une fois Microsoft est en train d'intégrer tout ce qu'il faut à XP Server pour l'utiliser depuis un poste réseau sans disque dur... enfin un NC quoi! :>)

Open source & consumer electronics

Depuis quelques semaines, je modifie mon logiciel de blog (b2) au fur et à mesure de mes besoins afin de l'adapter parfaitement à mes attentes. Je peux le faire parce que c'est un logiciel libre (open source). :yes:


En revanche, s'il s'était agi d'un logiciel commercial, je serais très probablement en train de pester contre l'éditeur pour ne pas sortir de nouvelle version plus rapidement et ne pas intégrer les fonctions qui me feraient plaisir en priorité... :no:


Open Source c'est bonheur donc... Certes... Mais le problème c'est qu'on s'y habitue! Vite. Très vite! :!:


Au cours des derniers jours, je me suis surpris plusieurs fois à regretter de ne pas avoir accès au code source de tel ou tel logiciel afin de l'améliorer! (je veux bien sûr dire: l'adapter à mes désirs perso!)


Et vous ne savez pas le pire?


La première fois c'était pour ma télé! Je trouve que les différents menus et affichages OSD ne sont pas efficaces. En plus je voudrais programmer un bouton direct sur la télécommande pour passer en 16/9eme d'une seule pression, quelles que soient les circonstances. Et je ne parle pas des bugs de Mr SONY! (impossible de passer en 16/9e si le signal d'entrée est en NTSC...)


La deuxième fois c'était encore pire: le four a micro-ondes! En mode "auto-cook", je voudrais utiliser la molette (qui sert normalement pour la durée) pour régler le poids et non pas les touches + et -.


Alors peut être qu'il faut que je me soigne... Mais quand même, je pose la question: à quand des appareils électroménagers livrés avec leur code source et un port USB pour l'upload des versions modifiées? :?: (Quoique BlueTooth ce serait encore mieux ;))

Comment accélérer le développement logiciel...

Traditionnellement, on se disait que pour développer plus vite, il fallait soit faire travailler plus de développeurs, soit les faire travailler plus longtemps chaque jour.

Le problème avec plus longtemps chaque jour, c'est qu'il ne tiennent pas longtemps! :roll:

Le problème avec plus de développeurs, c'est que la collaboration devient de plus en plus complexe et la gestion de plus en plus importante. Il faut une répartition des tâches minutieuse, une modularité exemplaire et un système de gestion de code source à la hauteur.

Tout ça coute cher... très cher... souvent trop cher et il reste plus rentable, dans de nombreux cas, développer moins vite, avec moins de développeurs! :|

Une autre alternative consiste à décharger le développeur des tâches ingrates de manière à ce qu'il puisse se concentrer sur l'essentiel. Le développeur appréciera souvent de se faire livrer à déjeuner... et parfois même à diner (ne pas abuser du régime pizza, ça lasse et la lassitude nuit à la créativité)... Mais plus sérieusement, il appréciera que quelqu'un d'autre s'occupe de la documentation... et par dessus tout: ce dont le développeur moyen à horreur: c'est le testing! Il repoussera toujours les tests à plus tard alors qu'il serait en fait plus judicieux de tester tout au fur et à mesure des modifications, avant qu'on ait oublié ce qu'on a bien pu modifier exactement et qui puisse provoquer tel ou tel bug... (Je ne m'étends pas sur la nécessité de tester le plus rapidement possible, c'est une vérité communément avérée! :|)

Post complet »