The origin of web development as we know it

Jeremy Allaire Meet the makers publie une conversation très intéressante avec Jeremy Allaire, l'un des créateurs du serveur d'applications ColdFusion, aujourd'hui racheté par Macromedia.

Jeremy Allaire y revient sur l'époque (94-97) où presque tout a été inventé en termes de technologies permettant de gérer des sites/applications web dynamiques (dont le contenu est généré dynamiquement, je ne suis pas en train de parler pas d'animation.:|), en particulier l'apparition des languages de scripting/tagging web.

Je pense vraiment que tout ce qui est apparu depuis n'est qu'évolution - certes significative - mais les concepts de base ont été posés par ColdFusion et ses concurrents plus ou moins similaires! ;) Même Java n'est venu s'installer dans le domaine des serveurs web que bien après...

Un passage très intéressant est celui où Microsoft ne pouvant pas racheter ColdFusion se tourne vers Aspect Software pour acoucher de la techologie ASP. Celle-ci est basée sur VB Script plutôt que sur des tags... Mais il s'agit plus d'un choix politique que parce qu'il offrait un réel intérêt pratique... :| (A propos, qui se rappelle de cette énorme plaisanterie de Microsoft avant ASP et nommée IDC pour Internet Database Connector? :)))

Bien sûr, tout celà évoque pour moi des souvenirs particuliers, dans la mesure où l'une des technologies sur lesquelles reposait le développement de ma société à l'époque, était justement ColdFusion (depuis la version 1.5)! ... Toutefois, je pense que toute personne qui développe aujourd'hui un site web se doit de connaitre cette histoire! :))

VISAventure

Ca faisait longtemps ça que ça ne m'était pas arrivé: ma carte bleue débitée deux fois du même achat. Il faut dire aussi que j'ai commis une légère erreur de client trop arrangeant! :no:


C'était un soir, dans un resto Montpelliérain, à la fermeture... je tape mon code machinalement, la serveuse reprend le boitier, il fait son petit manège habituel "brrr-brrr-tssst-bzzzzt-bip" mais il ne sort pas de ticket! "oulàlàlàlà j'ai un problème de machine" dit-elle avec un sourire gêné de circonstance... "il n'y a plus de papier" et zou elle disparait... au bout de quelques minutes je prends quand même doucement conscience que j'ai laissé filer la serveuse avec ma carte... que je ne sais pas ce qu'elle est en train de faire avec et que -- si ça se trouve -- elle m'a regardé taper mon code! (mais non je ne suis pas parano :roll:)


Bon, là je me dis qu'on va pas me la faire à moi et que je vais pas me faire avoir comme un bleu. Nous nous levons donc et arpentons le restaurant (qui se vide de ses derniers clients) à la recherche de la serveuse... enfin surtout de ma carte! :-/


En fait, on la retrouve avec le directeur, lequel avait étalé sur le comptoir... (mon Dieu, en écrivant ça je me rends compte qu'on a l'impression qu'il va se passer quelque chose de terrible!!!:D)... sur le comptoir donc, tous les tickets de CB de la journée ( ;) ), calculette à la main, en train d'essayer de recalculer la différence entre la caisse et les machines à CB... L'objectif est de me montrer qu'il y a un différentiel de 22 €, donc que ma carte n'est pas passée... Manque de bol, après 30 minutes de calculs (non non on était pas pressés), il n'arrive pas à descendre en dessous de 150 € de différentiel... Malgré ce chiffre hasardeux, je me laisse tout de même convaincre sur le fait que "c'est pas passé" et je retape mon code une seconde fois. Erreur! :!:


=> Règle n°48 de l'utilisation de la carte bleue: ne jamais retaper son code si on a pas un ticket sur lequel il est inscrit en gros "ANNULATION"!


Parce qu'après... il va en falloir de la persévérance de principe, pour récupérer ces 22 malheureux euros!

Post complet »

FOAF... I don't get it! :-/

Pendant que certains s'inquiètent de pouvoir préserver leur vie privée dans une société de plus en plus sécuritaire, d'autres s'extasient de pouvoir exposer leur données personnelles au monde entier dans un format tel que FOAF qui permettra aux programmes automatisés de mieux les ficher, eux, leurs amis, leurs relations, leur connaissances et en somme le réseau auxquels il appartiennent! 8|

Cyber-transportation

Je suis remonté à Paris pour le 1er mai.


Certes, c'est facile avec le TGV qui relie Montpellier à Paris en 3h15 sans arrêt et pour 25€ seulement (Tarif "Prem's"), ce qui est déjà un vrai bonheur de la technologie moderne en soi... ;)


Mais ce qui est encore plus appréciable c'est la facilité avec laquelle l'Internet permet de préparer un tel voyage, pardon déplacement ;) : horaires des trains, tarifs, paiement en ligne, réception du billet par la poste... sans oublier les horaires du bus qui m'emmène jusqu'au tram et ceux du tram qui m'emmène à la gare, tout ceci automatiquement adapté aux horaires de service réduit pour cause de vacances scolaires... (Je suis sûr que je n'aurais pas fait attention au calendrier scolaire si le site web du "tam-way" ne l'avait pas fait pour moi en me demandant la date de mon déplacement! ;) )


En revanche, une fois dans le train, je me suis trouvé tout démuni sans ma connexion ADSL! 8| En fait, je n'ai même pas de téléphone avec service data... Alors je me suis rabbatu sur une forme plus traditionnelle d'accès à l'information: j'ai acheté des magazines dans un Relay avant le départ! :-/

Post complet »

Citation du jour :D

On pourra vraiment chanter la victoire des standards le jour où l'on lira sur les murs des tags du genre : <strong lang="en" xml:lang="en">Punk's not dead!</strong> ;-)

-Tristan Nitot