Pourquoi Google rachète Blogger...

Google rachèterait Pyra Labs, la société qui édite le site Blogger.com, leader mondial des outils de publication de weblogs (et d'hebergement de ces derniers sur blogspot.com).


Blogger propose une formule de base gratuite (avec publicité) et des formules payantes offrant des fonctionnalités avancées.


Google essaye-t-il de diversifier ses sources de revenus sur des offres ne reposant pas sur la publicité? Faut-il s'attendre à une augmentation des tarifs de blogger?


Je ne pense pas! Je pense même que "Gbloogler" proposera des outils de blogs gratuits plus riches que ceux de Blogger aujourd'hui! Pourquoi? Tout simplement parce que les bloggueurs sont, sans le savoir, de formidables collaborateurs travaillant gratuitement et sans le savoir pour Google! (Autant leur faciliter la vie avec de bons outils, afin qu'ils soient encore plus productifs!)


En effet, les blogs ont deux principes de base extrêmement intéressants:

  1. La plupart des posts fait référence à une URL, qu'il s'agisse d'un site spécifique ou d'un autre blog. La richesse de ces liens augmente de jour en jour grâce à des automatisations telles que PingBack ou TrackBack.
  2. Les posts sont datés.

Et Blogger, donc Google, est leader sur ce segment. Il dispose même d'une API de publication de Blogs. Il est donc en bonne place pour pousser la communauté à adopter un système sémantiquement encore plus riche... si besoin en était...


Mais même avec une simple analyse des 90 millions de posts contenus dans les bases de Blogger, Google peut déjà extraire des informations de premier choix afin d'améliorer encore plus sa technologie de notage des pages ("PageRank") afin de proposer des résultats toujours plus pertinents que ses concurrents.


En effet, un site mentionné sur un blog puis repris en coeur par toute la communauté à une vitesse fulgurante (tout est daté!) sera certainement digne d'un grand intérêt en tant que résultat de recherche. Un site mentionné sur un blog populaire mais faiblement repris sera probablement moins intéressant. Finalement un site très mentionné à un moment donné mais plus du tout dans des posts récents pourra probablement être considéré comme obsolète...


Décidément, ils sont très forts chez Google!

Minitel is back!

Ce matin je suis tombé par hasard sur une radio... ou plutôt sur son autopublicité:

"3615 RMCINFO: ça reste simple et ça marche!"


Ma première réaction a été de sourire... "what year is this?" ;)


Mais en y repensant à deux fois je suis obligé de me rendre à l'évidence! Ces gens là ont parfaitement raison! "This is 2003 and the web looks pretty bad!" :(


Et effectivement, on aurait jamais entendu ce genre de pub en 1996-97, à l'heure de gloire des navigateurs cuvée 3.0. Effectivement, à l'époque le web était plus rapide, plus beau, plus attrayant et plus riche que le Minitel. De plus, les FAI commençaient à fournir des kits de connexion rendant l'accès au Web relativement facile à tout un chacun...


Seulement voilà... depuis il y a eu augmentation rapide de la bande passante, de la puissance des postes clients et aussi des fonctionnalités des navigateurs! Il n'en fallait pas plus pour nourrir la soif techno-artistique des créateurs de sites! Et l'escalade au web-design-qui-tue n'aurait probablement toujours pas fini d'empirer s'il n'y avait eu l'éclatement de la bulle Internet!



Le constat de "l'état de l'art" est consternant:

  • des sites surchargés de graphismes extrêmement lourds à charger pour les "retardataires" qui se connectent simplement par un modem datant de quelques annnées seulement...
  • des sites bourrés de javascripts souvent aussi buggués qu'inutiles!
  • des sites nécessitant pléthore de plug-ins comme Flash et dans leur dernière version s'il vous plait! Evidemment celle-ci n'est pas généralement pas installée sur le poste client et l'accès à la page concernée nécessite donc un long, très long, téléchargement préalable, parfois même un reboot! (rien que ça...)
  • des sites aux designs aussi recherchés qu'incompréhensibles (on passe son temps à chercher une zone sensible avec la souris, à se demander où l'on va bien pouvoir cliquer pour trouver une information utile!)
  • des sites illisibles écrits en police cursive de 6 points en gris clair sur fond gris foncé ("c'est pour la cohérence avec l'univers visuel de la marque voyez vous...")

A vrai dire... c'est souvent à se demander si le ridicule arriverait à être poussé encore plus loin!


Dans ce contexte force est de constater que le Minitel bât la majorité des expériences Web à plate couture:

  • Pas de configuration nécessaire! 3615 puis Connexion/Fin!
  • (Quasiment) aucune spécificité du poste client pouvant générer des incompatibilités d'un terminal à un autre!
  • Une navigation simple: tous les services affichent les options disponibles à l'écran.
  • Une lisibilité rarement mise en défaut: (quasiment) impossible d'afficher du texte plus petit que le jeu de caractères par défaut. De plus une touche LOUPE est présente sur tous les Minitels!

Finalement, le Minitel n'est pas vraiment plus lent à l'affichage qu'un site surchargé sur une connexion modem!


Alors certes... (à de rares exceptions près) il n'y a pas de photos et pas d'habillage sophistiqué. Mais celà a probablement permis d'éviter la dérive! Et comme le dit la pub de RMC Info: "ça reste simple et ça marche!"


Il y a 5 ans, je n'aurais jamais cru que je pourrais écrire ça! :/


(PS: les exceptions c'est pour le Minitel Photo et les jeux de caractères redéfinissables (mais très rarement utilisés) apparus avec le Minitel 2.)

Un Web meilleur... :idea:

Ca fait toujours plaisir de retrouver ses propres convictions dans les mots de quelqu'un d'autre! Pour moi, aujourd'hui, ce fût:

"[...] j'ai envie, ou besoin, de faire de l'Internet un monde un peu meilleur, un peu plus accessible, un peu plus facile d'utilisation, un peu plus rapide à utiliser, un peu plus facilement indexable et globalement, d'une meilleure qualité."

-Tristan NITOT.

:D

Graffiti® 2 powered by Jot

PalmSource décide de remplacer Graffiti par Jot... tout en appellant ça Graffiti 2 pour ne pas effrayer les anciens utilisateurs. Jot - technologie développée par CIC (Communication Intelligence Corporation) - permet la reconnaissance de l'écriture naturelle sans avoir à se conformer à l'alphabet spécifique de Graffiti. Jot était déjà disponible dans plusieurs PDA et Smartphones concurrents.


Officiellement Palm annonce que l'objectif est de rendre le Palm encore plus accessible au grand public. C'est louable et c'est cohérent avec la stratégie ayant donné naissance au Zire. Les PDA aussi ont droit à un minimum d'efforts pour être rendus plus accessibles!


Toutefois on ne peut s'empêcher de penser qu'il s'agit également pour Palm d'une occasion de sortir de ses déboires judiciaires avec Xerox qui l'accuse depuis 1997 de violer ses brevets à propos de Graffiti...

Prochainement sur votre mobile: LA PUB!

Russel Beattie a mis le doigt sur un point très intéressant: les bannières de pub sont dépassées, mais pas la pub interactive!


En toute logique les prochains développements devraient se concentrer sur l'exploitation à leur plein potentiel des écrans de téléphone portables: ils ont une résolution de plus en plus importante, de plus en plus de couleurs et sont généralement capables d'animer des images... En réalité, ils deviennent petit à petit de véritables stations multimédia de poche!


Quoi de plus naturel que d'imaginer un quelconque Macromedia Flash Mobile Edition vous jouer une animation plein écran et se terminant en substance par "Appuyez sur 1 pour plus d'infos. Appuyez sur 2 pour appeler directement notre service commercial!".


Jusqu'à présent on avait droit à des concerts de sonneries personnalisées... L'avenir nous réserve bien mieux encore: dans quelques années (au plus tard) les salles d'attente ne résonneront plus de sonneries polyphoniques mais bel et bien de slogans publicitaires... personnalisés pour chaque utilisateur. Arg! :[


Il n'est pas très difficile d'imaginer tout ce qu'on peut sponsoriser avec de la pub mobile...