Un appareil photo dans un téléphone!? Et pourquoi pas non plus un distributeur de PEZ?

Lorsque divers constructeurs ont sorti leur "clip-on" appareil photo pour téléphone mobile ou que Nokia a sorti son 7650 tout grassouillet, je me suis vraiment demandé qui diable pourrait être intéressé par ce genre de gadget aux qualités photographiques aussi médiocres et limités que les capacités de transmission actuelles (contrairement au SMS, un MMS prends plusieurs dizaines de secondes, voire plusieurs minutes à être envoyé!!)

Et puis... la semaine dernière je me suis retrouvé à trois reprises dans un dîner entre amis où j'aurais vraiment vraiment mais vraiment voulu faire une photo sur l'instant. Peu importe si la qualité est passable, ce qui comptait c'était d'immortaliser le moment! Pourtant, je ne trimbale que rarement mon Nikon Coolpix avec moi... car il est beaucoup trop encombrant pour tenir dans mes poches, lesquelles sont déjà bien encombrées avec un téléphone, un pda et un protefeuille... Je me suis alors pris à envisager d'acheter un appareil numérique plus petit, qui pourrait tenir dans une poche, tel le Canon Ixus Digital. Et c'est là que l'appareil photo intégré (même bas de gamme) devient une evidence. A quoi bon un boitier supplémentaire? Autant l'intégrer! D'autant plus que la cuvée 2003 de chez Nokia (exemple: 7250) semble vraiment résoudre le problème de la taille du 7650.

Mais une question reste à trancher: faut il intégrer l'appareil photo dans le téléphone ou dans le PDA (exemple: Sony Clié)? Voire: faut-il intégrer le PDA dans le téléphone (ou le contraire)?... J'ai quelques idées là dessus, mais j'en reparlerai un peu plus tard.

Lutte contre le vol des téléphones mobiles

Tout le monde semble se féliciter que les 3 opérateurs de téléphonie mobile de notre pays se soient enfin entendus pour créer un fichier commun des numéros identifiant (IMEI) les téléphones mobiles volés. Celà ne semble étonner personne qu'ils se soient entendus là dessus en 2002 alors que pour ce qui est d'interconnecter les lucratifs réseaux SMS, ils ont réussi dès... voyons voir... 1999?
Et le fait que le fichier soit national et non international ou tout du moins pas européen? Non ça ne choque personne. Il faut dire que Orange et SFR (Vodafone) sont très peu représentés à l'étranger...

Que voulez-vous? un téléphone volé, c'est un téléphone que nous devons racheter... alors chez les opérateurs (principaux revendeurs) la lutte contre le vol... c'est pas vraiment une priorité... (d'ailleurs je me demande si ce n'est pas l'ART qui les a forcés à agir jusqu'ici...) mais il fallait sans doute qu'ils montrent un minimum de bonne volonté pour nous faire croire que nous pouvons acheter en toute sécurité leurs nouveaux petits bijoux à caméra intégrée...

Mais en réalité, comme pour les voitures, nous saurons dorénavant que notre mobile regretté est sans doute parti pour l'Europe de l'est...

Extrait de Internet Application Workbook (Philip Greenspun):

Traduction de BlogAtom:

N'oubliez pas que pour chaque personne qui lit ce chapitre, il y a un pauvre villageois en Inde qui est en train d'apprendre le SQL et Java. Un gros salaire peut s'évaporer très vite. Des centaines de milliers d'ingénieurs aéronautiques licenciés dans les années 70 s'en sont rendu compte. Ceux qui étaient restés penchés sur d'obscurs "boulon de train d'atterissage no. 39" ont fini chauffeurs de taxi ou caissiers chez Carrefour. Par contre, une réputation personnelle de professionalisme est un peu plus difficile à construire que le gros salaire, mais aussi plus difficile à perdre. Et si vous n'investissez pas du temps dans l'écriture (de prose, pas de code), vous n'aurez jamais de réputation au-delà de vos collègues immédiats, qui pourraient bien eux-même finir par travailler chez McDonald's et être incapables de vous aider à trouver un job d'ingénieur en pleine récession.



C'est peut être pour ça que les développeurs blogguent plus que les autres? ;)

Le smartphone fait son chemin... Microsoft et Nokia aussi...

Quelques liens très pertinents cités par Russel Beatie: Dans un article du 21 novembre, Economist.com fait le constat que le marché du téléphone mobile est en passe de vampiriser celui des PDA et des ordinateurs personnels. Le téléphone mobile serait définitivement l'assistant numérique personnel de tout un chacun, plus que tout autre appareil. Voilà pourquoi Microsoft se devait d'entrer sur ce marché (avec grande peine d'ailleurs - Orange SPV dont une critique très intéressante car objective est à lire sur MobiGeeks - c'est en anglais: mais en résumé c'est un appareil qui se rapproche trop de la lourdeur de Windows et pas assez de la simplicité d'un téléphone). L'OS leader sur ce marché est aujourd'hui Symbian (et plus particulièrement Series 60, la version revue et corrigé par Nokia) dont les supporters (Nokia, Motorola, Siemens, SonyEricsson, Panasonic et Samsung) représentent environ 80% des ventes de mobiles! Mais de là à prédire que Microsoft n'arrivera pas à ses fins... il faut garder à l'esprit que MS aurait la capacité, si nécessaire, de racheter un constructeur ou un opérateur mobile! (Après MSN, peut être MSM? :)

En tout état de cause, après MacOS, UNIX et PalmOS, le prochain ennemi à abbatre pour Microsoft s'appelle Series 60! Ca va chauffer entre Microsoft et Nokia...

La citation du jour

"Il n'y aura jamais assez de travail pour occuper plus de cinq ordinateurs sur la planète."

-Thomas Watson, président de IBM, 1943.