Le salariat a-t-il un avenir?

Le salariat a-t-il un avenir?

Mon premier employeur (un des premiers fournisseurs d'accès Internet en 1995), je l'ai quitté parce que j'avais envie de créer ma boite. Quelques mois plus tard il a été racheté et les plupart de mes ex collègues ont été licenciés pour des raisons économiques.

Quelques années plus tard, après avoir revendu (avec succès) la société que j'avais créé, je suis retourné au salariat, chez un ancien client, une filliale de Vivendi. Certes, on pourra dire que Vivendi a été un cas exceptionnel, mais le fait est que: 2 ans plus tard, moi et la plupart de mes collègues étions licenciés pour des raisons économiques.

Prochain employeur: une start up, c'est-à-dire une structure diamétralement opposée au système Vivendi. Et pourtant, 2 ans plus tard: dépôt de bilan et licenciements économiques.

(Heureusement que la société que j'ai créé a bien marché, y compris après l'avoir revendue... sinon je pourrais presque croire que c'est moi qui porte la poisse! :P)

Mais la réalité, c'est que je ne suis pas le seul dans ce cas. Je crois que je ne connais pas un seul salarié dans mon entourage qui n'ait été contraint de changer d'employeur depuis l'an 2000, soit pour des raisons économiques... soit, pire: pour des raisons d'ambiance au travail...

(Note: pour être honnête je dois dire que je connais aussi quelques fonctionnaires ou assimilés qui, eux, n'ont effectivement pas changé de travail... même si je ne suis pas sûr d'en saisir les raisons ;))

Bon, on pourra sans doute dire que c'est une caractéristique intrinsèque du secteur des nouvelles technologies. Que l'exploration des nouveaux marchés implique forcément un taux d'échecs important. Que la concentration du marché implique forcément des restructurations économiques...

Mais quand je vois cette histoire de suicides en série chez Renault, ça me rappelle brutalement à quel point la situation peut être encore pire dans d'autres secteurs... même en France, même au XXIème siècle. Et je ne parle même pas du secteur textile et tous les biens de consommation courante désormais fabriqués en Chine...

Alors voilà, aujourd'hui le constat c'est quoi?

Personnellement, je me dis que le salariat c'est has been. Il a eu ses fameuses trente glorieuses. Il a aujourd'hui ses retraités confortablement pensionnés (bonjour Papa, bonjour Maman ;))

Je crois bien que tout ça c'est fini, et l'entreprise ainsi que le système auront désormais de moins en moins à offrir à leurs salariés. Que ce soit en termes de sécurité de l'emploi bien sûr, mais aussi en termes d'avantages annexes... J'imagine que même chez EDF, le comité d'entreprise ce n'est plus ce que c'était... :>>

D'un autre côté, je vois de plus en plus de gens créer leur propre emploi grâce aux nouvelles technologies (plug!). Ne serait-ce que tous ces gens qui ont ouvert leur boutique sur ebay depuis leur salon [voir: business bootstrapping]... et qui en vivent, souvent mieux que dans leur ancien emploi de salarié.

J'imagine aussi que je ne suis pas le premier à découvrir ce phénomène de vases communiquants. Il y a certainement une statistique de l'INSEE pour mesurer le transfert entre salariés en auto-employés...

Et pourtant, ce que j'ai constaté depuis 2 mois, c'est que quand vous vous inscrivez à l'Assédic et qu'on vous ballotte entre ANPE, APEC et autres structures censées vous aider, dès que vous dites que vous ne voulez pas chercher un CDI "statistiquement temporaire" mais que vous préféreriez créer votre propre emploi de manière plus pérènne... et bien vous embettez tout le monde... parce que c'est pas la démarche "normale"!

M'enfin... comme d'habitude, le monde change et personne ne veut l'accepter... |-|

Bill Gates et Luc Besson au Salon des Entrepreneurs

Bill Gates et Luc Besson au Salon des Entrepreneurs
Bill Gates et Luc Besson au Salon des Entrepreneurs
Bill Gates et Luc Besson au Salon des Entrepreneurs

Du 31 janvier au 2 février derniers se tenait au Palais des Congrès de Paris le Salon des Entrepreneurs, cuvée 2007. J'y suis allé... et je n'ai pas regretté. Bien au contraire! :D

A vrai dire je n'avais jamais entendu parler de ce salon alors qu'il existe depuis 14 ans. C'est à dire que j'aurais déjà pu y aller avant de créer ma précédente société en 1997!

Ce salon est énorme! Si vous avez l'habitude des salons informatiques (moroses) de ces dernières années, vous seriez surpris de voir autant d'exposants et surtout autant de visiteurs réunis pendant 3 jours!

Des conférences/débats passionnants

Et puis il y a les conférences! Dont le clou du spectacle: le Grand Débat avec Bill Gates, Luc Besson (ces deux là, on ne les présente plus), Yseulys Costes (1000mercis), Geoffroy Roux De Bezieux (Virgin Mobile France, "bon client" de LCI), le tout animé par François-Xavier Pietri (La Tribune et aussi une tête connue sur LCI ;))

Dans d'autres conférences on pouvait aussi voir, pardon écouter, Oriane Garcia (ex Caramail), Joël De Rosnay ou encore Loïc Le Meur... et je ne parle pas des divers ministres et candidats à la présidentielle, comme ça ça m'évite de partir dans une longue divagation politique... ;)

Post complet »

Plaidoyer pour un meilleur clavier

Logitech Media Keyboard Elite
Logitech Media Keyboard Elite

J’utilise actuellement un clavier Logitech identique à la photo ci-dessus. C’est le moins pire que j’ai trouvé… mais on est franchement loin du clavier idéal!

Tellement loin même que je ne comprends pas pourquoi des fabricants comme Logitech ou Microsoft – qui proposent toute une gamme de claviers entre pas cher et Deluxe – n’ont toujours pas de modèle pour utilisateurs “sérieux".

Mais avant de critiquer, je voudrais quand même relever tout ce qui est bien sur mon clavier actuel:

  • Clavier plat: contrairement à ce que pensent la plupart des gens, une inclinaison style “machine à écrire” n’a absolument rien d’ergonomique. Un clavier plat, voire surélevé au niveau des poignets est bien plus reposant pour l’humain. En tout état de cause, ne dépliez pas les pieds à l’arrière du clavier. Il faut quelques jours pour s’habituer mais c’est bien mieux après, vous verrez!
  • Des vraies touches mécaniques. Quand on appuie sur une touche, on a besoin que la touche résiste un peu pour ne pas appuyer par erreur, ni appuyer deux fois au lieu d’une. Mais on a aussi besoin que les touches ne résistent pas trop sinon c’est désagréable. On a aussi besoin que la touche s’enfonce suffisamment pour “sentir” qu’on a tapé sur la touche. Logitech fait ça assez bien. Cependant, leur claviers de 2001-02 étaient meilleurs sur ce point.
  • Des touches de contrôle pour la musique. C’est bien pratique de changer de morceau, de mettre en pause ou de baisser le volume sans chercher la fenêtre du player multimédia.
  • Touches de contrôle redisposées: regardez bein les touches “page suivante"/"page précédente” et “début"/"fin” sur la photo. Elles sont redisposées de manière beaucoup plus logique que sur les claviers IBM d’origine. Surtout pour ce qui est d’aller en début et fin de ligne. Mieux encore: la touche “Delete” (suppression) a une taille double, ce qui la rend aussi grande que la touche “backspace” (retour arrière). Ca c’est vraiment pratique au quotidien! (Microsoft utilise la même disposition.)

Et maintenant tout ce qui ne va pas:

Post complet »

Demo Apple iPhone

Demo de l'interface tactile "iPod" du iPhone. WOW! 88|

(désolé pour l'image déformée...)

Dispo annoncée en juin aux US... Je ne suis pas très optimiste pour la dispo française (Annoncé pour le 4ème trimestre 07). Mais c'est un GSM, donc on l'aura très probablement un jour.

Un conseil: ne repartez pas pour un engagement de 24 mois maintenant! ;) (Enfin, si vous avez 500 € à dépenser pour ce genre de gadget en 2007 :P)

Quelques rendez-vous pour 2007 :)

Quelques rendez-vous pour 2007 :)

Hello! Bonne Année tout le monde! :D

Côté IT, l'année commence cette semaine avec deux évènements majeurs; lesquels vont probablement donner le ton pour, au moins, le premier semestre 2007:

Tout d'abord la 40ième édition du Consumer Electronics Show de Las Vegas. (Au passage, vous en connaissez beaucoup des salons qui durent depuis 40 ans? Surtout dans le domaine technologique! ;) ) Des milliers d'exposants, des écrans plats plus grand, des portables plus petits et plus légers, des GPS polyvalents, des téléphones Skype, des PCs multimédia sous Vista, etc...

Toute une profusion de nouveaux produits... et de gadgets dont l'utilité me parait, année après année, de plus en plus douteuse... Mais je n'ai pas encore réussi à déterminer si c'est parce que je vieillis, parce que je deviens moins geek que je ne l'ai été, ou bien encore si c'est vraiment parce que, comme diraient certains, "les gens ne savent plus quoi inventer!" |-|

Quoi qu'il en soit, le CES c'est toute cette semaine, à la TV, IPTV, podcasts et autres sites web spécialisés... Vous pouvez difficilement le rater!

Ensuite, l'autre grand évènement, c'est MacWorld Expo, cette semaine à San Francisco. Et le point d'orgue, c'est bien évidemment la keynote d'ouverture de Steve Jobs!

Ironiquement, c'est Bill Gates qui fait la keynote d'ouverture du CES, mais celle là, elle déclenche beaucoup moins les passions...

Steve Jobs, donc, c'est ce matin à San Francisco, c-a-d ce soir en France. La vidéo sera probablement visible en streaming Quicktime demain sur le site de Apple (mieux vaut essayer de s'y connecter pendant que les américains dorment).

La grande question, bien évidemment, c'est: Apple va-t-il annoncer un "iPhone" ou non?

Si vous êtes impatients de savoir, rendez-vous sur les blogs "temps réel" en direct de la conférence ce soir vers 18h ;)

Bon... et en cas de déception grave, si vous ne trouvez rien d'excitant, ni au CES, ni à MacWorld... vous pourrez toujours réserver votre enthousiasme à un évènement probablement encore plus important (mais si!): b2evolution version 2.0 qui sortira, lui aussi, en cette première moitié 2007...