Catégories: "IT business"

Minitel: toujours vivant!

Minitel 12
Minitel 12: le haut de gamme de l'époque! :)

France Télécom vient d'annoncer que le Minitel réalise toujours 10 millions de connexions par mois! Du coups il gardent l'infrastructure en place jusqu'en 2011 au minimum!

Pas mal pour un ce terminal désuet, lancé en 1982, que vous pouvez désormais vous procurer sur les trottoirs de votre ville le jour des encombrants! ;)

Ah... nostalgie!

Le noyau de créativité est en Amérique...

Le noyau de créativité est en Amérique...

C'est pas moi qui le dit, c'est Maureen Conway, vice présidente de HP, qui fabrique en Asie, vend dans le monde entier, mais continue de développer ses produits aux Etats-Unis:

"Le noyau de créativité est en Amérique, pas parce que les gens sont plus intelligents, mais à cause de l'envrionnement, de la liberté de pensée. La machine a rêves est encore ici."

C'est un peu triste pour nous en France, mais elle a raison...

Pour ET contre le e-commerce!

Pour ET contre le e-commerce!

Evidemment que je crois au e-commerce! Sur le web, j’achète toutes les semaines; je vends tous les jours…

Ironiquement c’est aussi par les frustrations de l’achat en ligne que j’ai redécouvert les joies du commerce physique… et même découvert que mon utilisation du commerce traditionnel était sous-optimale!!

Habillement pour commencer (facile): Je ne comprends toujours pas comment on peut acheter des vêtements et des chaussures sans les avoir essayés avant. Enfin, peut être quand on a une morphologie très “standard"? Dans mon cas, les manches ont une détestable tendance à être trop courtes… Et puis, si vous devez renvoyer pour échange, même “gratuitement", la moitié de ce que vous avez commandé, est-ce que vous y gagnez vraiment?

Alimentation: pendant longtemps je me suis fait livrer les courses à domicile. Surtout parce que c’était nouveau et “cool". Mais ça continue à manquer cruellement de choix et pire encore: en ne se promenant pas dans les rayons, on ne découvre jamais rien de nouveau (beaucoup moins en tout cas) et on finit par manger vraiment toujours la même chose.

Voyages: jusqu’ici j’aimais bien commander mes billets de train sur le web. Ca fait deux fois de suite que je me rends compte que je peux obtenir soit un meilleur tarif, soit une meilleure place (j’aime bien les places “solo” dans le TGV quand je voyage seul ;)) en allant discuter quelques minutes avec la nana du bureau voyages à la Gare. Ca c’est vraiment ridicule de la part de la SNCF, il n’y a aucune bonne raison pour ça, si ce n’est d’exploiter la crédulité du client. “Internet c’est forcément moins cher".

Electronique, Electroménager, Etc.: sur 99% des sites, les photos des produits sont trop petites et ne montrent pas les produits sous tous les angles. Dans 95% des cas la description est incomplète, voire contradictoire avec le même produit sur un autre site. Dans 80% des cas, le site du fabricant ne lève pas l’ambiguïté… (Je pense par exemple à Samsung qui vend des imprimantes “WiFi” et pour lesquelles il est impossible de trouver sur le web si oui ou non elles ont une prise réseau Ethernet – la réponse est: oui).

Dans de très nombreux cas, je me retrouve, soit à téléphoner, soit à aller voir dans un magasin physique. Et pour peu que le magasin en question ait un prix à peu près compétitif avec ce qu’on trouve sur le web, j’achète dans le magasin, d’autant plus que, généralement, je peux repartir avec le produit immédiatement, plutôt que d’attendre un livreur pendant trois jour pour qu’il arrive – c’est systématique – juste au moment où je suis sous la douche!! Et ça c’est sans parler de l’état du colis à la deuxième livraison

Dans tous les cas, je me rends compte que de pouvoir parler à un vendeur fait une différence énorme. Pour avoir la place voulue dans le TGV comme évoqué plus haut. Pour connaître les défauts de tel ou tel produit. Pour connaître l’existence de produits auxquels on aurait pas pensé… et personnellement, quand un vendeur me donne un conseil que je n’aurais pas trouvé facilement ailleurs, en général j’achète chez lui, et je retourne chez lui…

Maintenant, il est clair que le coût d’avoir une surface commerciale et des vendeurs est énorme comparé à la vente en ligne avec une “boutique” purement virtuelle (qui souvent, n’a même pas de stock!!) Mais pour autant, et pour entre autres les raisons évoquées ci-dessus, je ne crois pas que le commerce traditionnel va disparaître de si tôt… Je pense même qu’il y a des gens bien plus attachés que moi à “toucher avant d’acheter” ;)

Facebook: le meilleur moyen de partager ses photos entre amis

"Les appareils photos numériques, c'est bien, tout le monde fait plein de photos, ça coûte pas cher... et après... ben après... on les voit jamais!!"

Vous ne vous êtes jamais dit ça? ;)

D'un autre côté, c'est normal, on ne va quand même pas imprimer 500 photos tous les mois!! Et puis ce serait pas très écolo.

Sinon, on a tous probablement déjà essayé le charger nos photos sur un site de partage, mais soit c'est public et on a pas forcément envie que tout le monde voie comment on a fini le dimanche au petit matin (non perso, je ne mes sens pas concerné :D), soit on met de mots de passe qu'on oublie et puis de toutes façon, quelques semaines plus tard nos photos sont perdues dans les méandres du world wide web... personne ne peut mémoriser toutes les adresses de toutes les photos...

C'est là que Facebook intervient!

Post complet »

Mondialisation: le 3ème secret

Mondialisation: le 3ème secret

Je ne peux m'empêcher de citer encore Thomas Friedman, tellement à chaque fois que je ré ouvre "La Terre est plate" à l'un de mes marque pages, je redécouvre des vérités dont on ne parle pas assez. Exemple page 171:

"[...] le troisième secret, que plusieurs PDG américains m'ont confié à voix basse. Lorsqu'ils envoient des emplois à l'étranger, ils économisent 75% sur les salaires, mais en plus ils obtiennent un gain de 100% en productivité. C'est compréhensible : quand on prend aux Etats-Unis un emploi mal payé et peu prestigieux (comme opérateur dans un centre d'appel) pour le transporter en Inde, où il devient un emploi prestigieux et bien payé, celui qui l'exerce est payé moins mais il est plus motivé. Un employé indien de Bengalore peut faire le travail de deux ou trois Européens, et sans prendre six semaines de vacances. En Occident, le goût de l'effort semble s'être complètement perdu alors que, dans le reste du monde, la concurrence devient de plus en plus forte."

Ca fait 10 ans que je râle contre cette nation de "poils dans la main". Visiblement le problème serait bien plus vaste et toucherait l'Occident tout entier... :|

Pire... je suis obligé de sourire quand je pense que la productivité en France est supposément supérieure à celle des Etats-Unis. Qu'est-ce que ça doit être là bas?! (Ai-je vraiment envie d'y retourner? :roll:)