Catégorie: "Mobile & wireless"

Microsoft: Navrant...

A priori je n'ai pas de religion à propos des éditeurs, des systèmes, des technologies... mais plus ça va plus je trouve le comportement de Microsoft navrant...

Deux exemples récents:



Pas très digne d'un leader tout ça...

Que valent vraiment les mobiles intégrés "tout en un"?

Sur OC workbench, on peut lire des essais très approfondis des mobiles SonyEricsson P800 et Nokia 7650. (C'est extrêmement fouillé, détaillé et illustré par de très nombreuses photos.)


Ces deux appareils constituent avec le Orange SPV les tentatives les plus avancées d'intégration entre téléphone mobile, PDA... et même appareil photo. Mais à la lecture des essais, il semble évident qu'ils ne parviennent que très incomplètement à cet objectif.


La photo est hors concours d'emblée, étant donné la piètre optique et le micro capteur utilisé... il s'agit plus d'un gadget pour le moment que d'un appareil destiné à prendre de vraies photos - ne serait-ce que pour le souvenir.


Plus décevant toutefois est la faiblesse des fonctions "PDA". Dans les deux cas, la conclusion de l'essai est "ce téléphone n'est pas censé remplacer un PDA". Tu parles! Bien sûr que si, c'est bien le but des fabricants que de convaincre les utilisateurs de Palm ou de PPC d'abandonner leur "vieux" PDA au profit de leur nouveau produit intégré haut de gamme!


Mon avis pour le présent: prenez un téléphone qui remplit correctement ses fonctions de communication avec un support sans faille du GPRS et de BlueTooth et complétez le avec un PDA a part entière, lequel disposera de toute la mémoire nécessaire ainsi que d'un grand écran et communiquera évidemment avec votre téléphone par BlueTooth. Ajoutez éventuellement un micro appareil photo dans l'un ou l'autre si celà vous est utile.


Si en plus vous optez pour un casque sans fil BlueTooth (ne fonctionne pas avec le 7650), vous n'aurez même plus à sortir votre téléphone de votre sac ou de votre poche. Personnellement j'aime bien conserver mon téléphone aussi loin que possible de mon corps, rapport aux radiations électromagnétiques du GSM... même si les on ne sait pas bien à ce jour quelle est le risque réel. A ce propos j'ai trouvé cet article a priori assez objectif sur Google... je le lirai plus en détails plus tard...

Convergence numérique domotique

J'aurais aussi pu titrer plus simplement "interopérabilité des appareils de la maison" ou "connected consumer electronics" or whatever... :P

Il est intéressant de constater comme certaines normes facilitent peu à peu l'interopérabilité de tous les appareils électroniques dont nous disposons chez nous. A commencer par les bus USB et Firewire (iLink chez Sony) qui permmettent notamment d'échanger photo, vidéo et musique entre ordinateur et appareils portables adéquats.

Bientôt ce seront les téléphones qui seront fournis avec connexion USB afin de mieux concurrencer les PDA.

La même chose existe sans fil: BlueTooth. C'est encore mieux: pas de fils à brancher, il suffit d'avoir les appareils à proximité. Quelques mètres et pas besoin de pointer. Voilà même de quoi relèguer les télécommandes infra-rouge au placard!

Mais justement! Pourquoi tous les appareils mobiles se dotent-ils de capacités d'interconnexion et pas les appareils de salon? Pourquoi ne puis-je pas connecter ma chaine Hi-Fi, mon téléviseur, mon lecteur de DVD, mon magnetoscope... à mon ordinateur? En réalité, je peux le faire mais avec des connexions de "bas niveau" ou je ne peux faire transiter que du signal! Je ne peux pas les contrôler à distance! Impossible de commander au magnétoscope d'enregistrer depuis le PC comme on peut le faire avec un camescope Firewire. Impossible de commander au téléviseur d'afficher telle ou telle source sans utiliser sa télécommande propriétaire... Typiquement, je voudrais, en une seule opération:

  1. Lancer la lecture d'un DivX sur le PC
  2. Commuter le téléviseur sur la bonne source
  3. Commuter l'image en 16/9e
  4. Couper le son sur le téléviseur
  5. Commuter l'ampli sur la bonne source
  6. Sélectionner le mode surround qui va bien, par exemple un DTS 5.1
  7. Couper l'affichage sur le moniteur du PC
  8. Eteindre les lumières de la pièce
  9. Baisser les volets roulants (j'ai toujours rêvé d'avoir des volets électriques :) )
    (le tout pas exactement dans cet ordre là, mais c'est plus clair comme ça...)



    Or les technologies existent... la seule chose qui manque, ce sont des standards!!! :(

Télécommande bluetooth

Je pense qu'il y a des périodes où je préfère poster des commentaires chez Russel Beattie plutôt que d'écrire ici... mais encore une fois je voudrais me faire un post-it pour le retrouver plus facilement...


Ce post sur un lecteur mp3 sans fil m'a donné l'idée suivante...


A mettre en place chez moi dès que possible: un Sony Clié avec son port infra-rouge amélioré servant de télécommande universelle pour mon équipement audio-vidéo (lequel ne peut évidemment pas être piloté par BlueTooth ou WiFi pour l'instant)... et en appuyant sur un simple bouton du Clié, je pourrais accéder à la "killer app": un accès BlueTooth à ma collection de mp3 sur mon ordinateur avec la possibilité de les jouer dans WinAmp! J'adore cette idée! :)) Le parfait équipement pour le surfeur de canapé :))


A propos: je cherche toujours la carte son idéale avec entrée et sortie S/PDIF pour relier numériquement (par fibre optique) mon PC à mon ampli audio-vidéo. Encore une fois, il serait illusoire de vouloir réaliser cette connexion là sans fil à ce jour... Si quelqu'un lisant ceci a une recommandation autre que les cartes soundblaster totalement surdimensionnées pour cet usage et sans pour autant sacrifier la qualité, ça m'intéresse!! :)


Finalement, ce qui est dommage dans cette histoire c'est que je devrai toujours finir par reconnecter ma télécommande sans fil ultime à quelquechose pour en recharger la batterie! Et le pire c'est que plus je l'utiliserai sans fil, plus je devrai la reconnecter! :(

eBook: la killer app qui mériterait que les constructeurs de PDA s'y attardent...

Russel Beatie m'a convaincu il y a 10 ou 15 jours d'essayer de charger un e-book sur mon Palm pour voir... En l'occurrence, sur www.palmdigitalmedia.com filiale de PalmSource, je n'ai trouvé que des titres en langue anglaise, mais avec la possibilité de télécharger un chapitre gratuitement à chaque fois. Je télécharge donc quelques teasers, je hot-sync et... j'oublie...
Quelques jours plus tard, je me retrouve dans le métro sans magazine... c'est là que j'y repense! Je sors mon Palm et je me rends compte du potentiel énorme de ce concept nommé e-book. J'ai plusieurs livres (même si pour l'instant ce ne sont que des chapitres démo) avec moi dans ma poche et ils ne pèsent rien (enfin rien de plus que mon indispensable Palm que j'emmène de toutes façons).

Autre avantage: le support étant totalement rigide, il est possible de le lire en ne le tenant que d'une main (sans que le livre ne se referme) et même de tourner les pages... toujours avec une seule main (très pratique debout dans un métro tout en se tenant à la barre...) Il est aussi possible de lire dans l'ombre grâce au rétroéclairage, tout comme il est possible d'indexer des passsages, d'y ajouter des notes perso, etc...
Toutefois, je ressens vite la petite taille de l'écran comme une gêne. Cette taille est suffisante pour consulter rapidement son agenda ou son répertoire, mais pour lire pendant 20 minutes, c'est rapidement fatiguant! Non seulement parce que celà oblige à tourner la page très souvent, mais aussi parce que pour éviter ceci on a tendance à utiliser une police de caractères relativement petite...

Et là je me pose cette question: à l'heure où les téléphones mobiles intègrent des écrans presque aussi grands que les PDA (le Tréo étant toutefois dans l'excès par rapport à la prise en main), pourquoi diable n'y a-t-il que Franklin avec son eBookman qui ait compris que la taille de l'écran était un des rares avantages que le PDA pouvait encore revendiquer sur le téléphone mobile version 2003?
L'écran du eBookman est approximativement 1,5 fois plus haut et 1,5 fois plus large que celui d'un PDA (lesquels sont tous quasiment identiques en termes de taille), ce qui lui confère une surface d'affichage de 2 à 2,5 fois supérieure, tout en restant très peu épais et en tenant toujours dans une poche! La résolution de l'Ebookman est de 200*240 pixels, mais pourrait être facilement densifiée pour plus de finesse dans l'affichage.

Message à Palm Computing, Sony, Handspring, HP/Compaq, Toshiba, Asus, Nec, Packad Bell, Jujitsu Siemens, Viewsonic et les autres: si vous ne pouvez pas voir plus grand qu'un écran de 7 cm de dialognale, recyclez vous d'urgence (certains l'ont d'ailleurs déjà fait) dans la téléphonie mobile! Nokia, HTC et quelques autres sont en train de vous manger votre marché! Avec 12 cm, votre PDA tiendrait toujours dans la poche, tiendrait toujours dans la main, mais gagnerait un sérieux avantage par rapport à tout ce qui est censé pouvoir se tenir contre l'oreille!
Les mentalités ne sont pas prêtes pour l'eBook? Et alors? Pensez-vous vraiment, messieurs les constructeurs (surtout ceux qui livrent Documents To Go en standard) qu'il est raisonnable de vouloir éditer un fichier Excel sur un écran de PDA actuel? Ne pensez vous pas non plus que vous auriez à gagner à faire de votre PDA la visionneuse de photo/video portable de référence dans les années à venir? Le téléphone, lui, ne dépassera jamais une certaine taille au delà de laquelle la plupart de gens ne voudront plus l'accoler à leur oreille! Profitez-en! (je parlerais de la problématique des kits mains libres une autre fois)

En matière d'écrans: size matters!