How To Make Your Own Luck

(FastCompany) Some folks do have all the luck -- and psychologist Richard Wiseman can teach you how to be one of the lucky few.

Energies alternatives

Près de perpignan on innaugure un lotissement équipé entièrement de panneaux solaires. Les habitants sont contents... mais seulement si les économies en électricité vantées par le promoteur s'avèrent réelles... :-/

Dans le minervois, les habitant bloquent un chantier d'éoliennes. Ca abîme le paysage. Vous préférez une centrale nucléaire? (pas besoin d'autant de puissance... d'accord... juste une petite centrale au charbon alors?)

Idiot(s)! :(

La Terrible Vérité

by Alain Lefebvre

Fête du cinéma, côteaux du languedoc 2003

En voilà une cuvée qu'elle est bonne! :P


En réalité, la dernière fois que j'avais osé m'aventurer à la fête du cinéma, c'était il y a au moins 10 ans. 15 même. A Paris, il faut vraiment être ado pour aller se battre contre la foule à faire la queue dans l'espoir d'obtenir une hypothétique place pour un film qu'on avait même pas vraiment envie de voir! En tout cas c'est le souvenir que j'en avais...


Là je viens de passer 2 jours au Gaumont multiplexe de Montpellier à enchainer 3 films par jour, et -- bien qu'un peu overdosé -- je suis plutôt content de cette expérience qui frôle l'abus ;) Déjà, c'est la province... alors la notion de foule est toute relative: même pas je me suis fait marcher sur les pieds, même pas j'ai senti l'odeur de la sueur, même pas je me suis retrouvé au guichet avec pour réponse "c'est complet, la prochaine séance est dans 3 heures!"...


Que du bonheur quoi... et à 1,50 € la séance, on peut se permettre d'aller voir un peu tout et n'importe quoi... c'est enrichissant... enfin du moins, c'est pas ruinant... :P Quoiqu'en faisant le calcul, en deux jours j'y ai quand même laissé ce que j'y laisse normalement en 2 mois... et comme les salles étaient rarement complètes, je pense qu'ils s'y retrouvent... aussi.


Le bonheur ultime: tous les films aux mêmes horaires. 16h45, 19h30 et 22h15. Pas de choix hasardeux en fonction des horaires... Non, pensez vous: des choix bien plus hasardeux encore en fonctions des commentaires recueillis ici ou là dans les queues aux caisses (oui oui yavait bien 5 ou 6 minutes de queue à chaque fois!)


Le supplice ultime: les mêmes pubs à chaque séance. Pire encore: les mêmes bandes annonces. OVERDOSE! Quoique question pub, il y en a une -- et une seule -- dont je ne me lasse pas: L'EAUPARKENZO. Graphiquement superbe et musique géniale (gramble, comment savoir de quelle muisque il s'agit?). Du grand art. On apprécie d'autant plus si on s'est soi même essayé au montage... mais je m'égare...


Ah oui, quand même: la pub la plus insupportable à la longue: le vieille voiture qui, à chaque passant, essaye de se transformer en 206 pour qu'on la regarde et qu'on l'aime. D'après ma voisine, il parait que les filles aussi rentrent le ventre et gonflent le buste quand un beau mâle passe... mwouaih... Remarque ça descend pas encore aussi bas que les pubs Pages Jaunes (qui méritent vraiment le prix des pubs les plus ringardes du nouveau millénaire), mais là je m'égare vraiment...


Bon, alors, que dire de plus... Ah oui, j'oublias: tout en VF... c'est le gros défaut de la province: pour avoir de la VO, faut être ultra motivé et aller la chercher plutôt loin...


Un ptit mot sur les films quand même? :yes: (simplement, ne me demandez pas pourquoi je suis allé voir ceux-là... je ne suis pas sûr de savoir moi même ;) )


2 Fast 2 Furious: pareil que le 1 mais en différent. C'est grotesque mais techniquement superbement bien fait... donc j'ai passé un bon moment.


X2 (X-Men 2): pareil que le 1 mais en différent... non, en fait j'ai trouvé mieux que le 1. En fait, j'ai adoré la manière dont Magneto s'évade de sa prison de plastique: grandiose! M'enfin globalement, je trouve que X-Men est probablement le film le plus réussi parmi la série des adapatations de Comics. Loin au dessus de Spiderman par exemple... (Oui je sais... ils ont aussi un avion super grotesque à la batman...)


The Good Girl: mmmh... mwouaih... c'est une histoire de vie ordinaire d'américains ordinaires... et tout est ordinairement prévisible... mais c'est plutôt bien interprété (avec Jennifer Aniston), ça sauve le truc.


Mais qui a tué Pamela Rose?: Le film est dédié à Christophe Colomb, l'inventeur de l'Amérique. C'est marrant... mais les décors ressemblent tellement trop à la France que ça gâche quand même un peu le spectacle... (me dites pas que c'est fait exprès!)


Comment se faire larguer en 10 leçons: Le seul film qui faisait salle complète à chaque séance... forcément ça intrigue... Original mais assez ennuyeux pendant la première moitié...


Le bison: Original, décalé, rafraichissant, drôle (le plus drôle de tous)... bref, le meilleur pour la fin.


Bon maintenant, j'ai ma dose, vais pouvoir passer à autre chose! :))

Canicule

Hier le thermomètre de la terrasse indiquait encore 37°C à l'ombre... et ça faisait bien une semaine que ça durait...

Aujourd'hui: 27°C! Et en plus le vent est revenu! J'en ai presque des frissons !! ;D

En tout cas, on revient dans une plage de températures plus propice au travail... les avant bras ne collent plus au bureau... ça aide à taper au clavier et à déplacer la souris! :))