Morpheus, Sentry, Spyware & Crime...

Si j'en crois quelques témoignages trouvés sur le net; il semblerait que sentry.exe ait été installé par Morpheus (c'est à dire il y a assez longtemps déjà!!). Evidemment l'installeur de Morpheus ne prévient pas et il n'y a pas non plus d'icône dans le panneau de contrôle Add/Remove pour désinstaller ce spyware (je l'accuse parce qu'il essaye de se connecter au net sans que je ne lui ai rien demandé!)

Morpheus n'est pas le seul à oeuvrer ainsi (bien qu'à ma connaissance WinMX, par exemple, soit bien plus civilisé...) Mais ce qui me parait tout de même abbérant, c'est que quand c'est Kevin Mitnick qui entre sur votre système à votre insu, on le met en prison. Quand c'est une société commerciale, celà semble parfaitement légal!

Rit's House

CD Lee Ritenour - Rit's HouseSacrebleu! Une fois de plus, le nouvel album de Lee Ritenour, le meilleur guitariste Jazz Fusion de la planète est sorti sans faire de bruit. Toujours excellent, sans toutefois dépasser le must absolu qu'est "Alive in L.A.".

Envoyez les pesticides!

J'ai trouvé deux nouvelles saloperies dans mon arbo windows: sentry.exe et sharedprem.exe. Cette vermine n'est pas détectée par Ad-aware ou Spybot Search & Destroy. Connaissez-vous un outil capable de détecter plus que ceux là... ? Pour l'instant il faut les supprimer à la main et les déréférencer de la section Run automatique de la registry.

Moby à Bercy

Le 22 octobre Moby était à Paris Bercy. Comme d'habitude, l'immensité du POPB gâche le plaisir, surtout quand on a assisté au concert du Zénith en 2000: accoustiquement, musicalement et émotionnellement largement supérieur!

Détail intéressant tout de même: Moby s'arrête après trois morceaux pour s'excuser: "When I visit the rest of the world I feel like I have to apologize for being an American, 'cause our current president is such an idiot. Everytime he opens his mouth, I feel so ashamed..." Sans anti-américanisme primaire, ceux qui ont compris ont applaudi... et la majorité pensait surement qu'il s'agissait des paroles d'intro du prochain morceau! :>>

Back on the web...

Lorsque j'ai vendu ma société au printemps 01, la prochaine étape consistait pour moi à prendre enfin des vacances de plus d'une semaine et sans ordinateur! Après deux semaines à parcourir le sud de la France en moto j'avais totalement perdu le réflexe de lancer un check mail avant même d'appuyer sur le bouton ON (celui de la cafetière!). Et c'est ainsi qu'en rentrant, j'avais aussi arrêté de blogguer... d'ailleurs j'avais également arrêté de me shooter au café!


Un an et demi s'est passé et je me demande parfois si je n'ai pas eu tort de m'éclipser du web. Non pas que je considère que le web ait fondamentalement besoin de moi... ce serait probablement plutôt l'inverse... mais il y a tant de choses à dire en parallèle des médias traditionnels... Peut être devrais-je tenter à nouveau de mettre mon petit grain de sel dans cette grande soupe d'informations?