Sujets hors sujet.
Association »

Arrêtez de compter les Calories!

06.12.12

Arrêtez de compter les Calories!

  04:03:00, par fplanque   , Catégories: Nutrition

Savez-vous qu’on peut grossir en ne mangeant que 1000 calories par jour? Savez-vous qu’on peut perdre du poids en se nourrissant à 90% de graisses! Savez-vous que compter les Calories de ce que vous mangez est la pire des méthodes pour faire un régime?

Ces idées reçues de régime (qui ne marchent pas)

J’entends toujours revenir les mêmes idées-reçues-tarte-à-la-crème-simplistes concernant les régimes minceur:

  1. “Il faut manger moins gras!” J’ai déjà écrit sur ce sujet: les américains ont remplacé le gras par le sucré il y a 30 ans déjà. Depuis, ils ont doublé leur graisse corporelle et sont devenus obèses! En France, on fait la même chose, avec juste un peu de retard… Il y a 95% de chances que ce qui vous fait grossir, avant toute autre chose, c’est le sucre!
  2. “Il faut manger moins de ‘Calories’!". Les calories sont tout sauf une représentation correcte de ce qui se passe quand vous mangez et digérez vos aliments! Faire un régime en comptant les calories est à peu près aussi fiable que la contraception par abstinence en période de fécondité. Si vous avez du bol (mangez les “bonnes” calories ou vous abstenez le “bon” jour), ça marche, si vous visez juste un poil à côté, vous gagnez le gros lot! ;)

Mais c’est quoi, au juste, une Calorie?

La “calorie” a été inventée au 19e siècle par un chimiste du nom de Wilbur Olin Atwater. Ce dernier s’est simplement amusé à incinérer des aliments (après les avoir séchés) et à mesurer le pouvoir calorifique, c-a-d la chaleur, dégagée par ces aliments lors de leur combustion.

Les calories c’est donc très bien pour évaluer avec quoi vous chauffer cet hiver (et encore… si vous avez une cheminée!)

Mais pour la nutrition… c’est une autre affaire! Car figurez vous que dans le cas où nous mettons les aliments dans notre bouche et non pas dans notre cheminée, notre corps ne va pas les brûler. Il va les digérer! Croyez moi sur parole, il n’y a pas de feu dans vos intestins! Oui, même en case de “brûlures d’estomac"! ;)

La digestion des aliments en nutriments puis l’utilisation de ces nutriments par le corps humain est un processus bien plus complexe, et plus intéressant même, que l’incinération. Arrêtons donc de considérer notre corps comme une fournaise dans laquelle nous pouvons mettre n’importe quoi et commençons donc à nous intéresser de plus près à ce qui se passe à l’intérieur…

Toutes les calories ne se valent pas!

Prenons 3 exemples d’aliments avec leur pouvoir calorifique respectif:

  • 1 steak haché = 340 calories;
  • 1 portion de riz = 174 calories;
  • 1 part de camembert = 120 calories.

Bien. A ce stade, vous avez appris qu’un steak haché dans la cheminée réchauffera mieux votre appartement qu’un bol de riz ou un morceau de camembert. (Notez tout de même que le riz à l’avantage d’être déjà sec, donc c’est plus facile à brûler que du camembert ou même du steak…)

Maintenant, intéressons nous plutôt à l’utilisation normale de ces aliments.

  • Si vous mangez 1/3 de steak haché, vous mangez 113 calories;
  • Si vous mangez 2/3 de portion de riz moins quelques grains, vous mangez 113 calories;
  • Si vous mangez 1 portion de camenbert en laissant un peu de croûte, vous mangez aussi 113 calories.

Est-ce que celà signifie que vous pouvez remplacer 1/3 de steak haché (113 calories) par 2/3 de portion de riz (113 calories aussi)? Bien sûr que non! Si vous faites ça, vous remplacez des protéines par des glucides, et ces glucides vous feront grossir 10 fois plus vite que le même nombre de calories en protéines!

Est-ce que celà signifie que vous pouvez remplacer 2/3 de portion de riz (113 calories) par une part de camenbert (113 calories aussi)? Bien sûr que non! Si vous faites ça, vous réduisez les glucides et vous ajoutez des graisses animales peu désirables…

Cette représentation des aliments par leur pouvoir calorifique est une simplification grotesque! Une calorie de steak ne se remplace pas par une calorie de riz, une calorie de camembert ou encore une calorie de whisky!

Comment évaluer ce que l’on mange alors?

Les aliments sont constitués d’une quantité variable d’un ou de plusieurs des nutriments ci-dessous (il y en a rarement un seul, ceci dit, sauf peut être dans l’eau et l’huile…):

  • Des Protéines
  • Des Glucides ou “sucres” au sens large (lesquels peuvent se décomposer encore, notamment en sucres rapides et en sucres “moins rapides")
  • Des Lipides ou “graisses” également appelés acides gras (lesquels peuvent se décomposer encore en acides gras polyinstaurés, monoinsaturés, saturés et trans…)
  • Des Fibres (qui sont en fait des glucides non assimilables par nos intestins)
  • Des Vitamines
  • Des Minéraux
  • De l’Eau

Quand vous mangez du steak, vous mangez beaucoup de protéines. Quand vous mangez du riz (ou n’importe quel féculent), vous mangez très peu de protéines, mais beaucoup de glucides (et pas vraiment des bons dans le cas du riz blanc). Quand vous mangez du camembert, vous mangez très peu de glucides, mais beaucoup de lipides (et des mauvais lipides en plus).

En fonction de ce qu’il arrive à digérer dans la nourriture que vous avalez, votre corps ne va pas du tout réagir de la même manière. Par exemple:

  • Avec les protéines, il peut entretenir ou développer vos muscles (mais ne rêvez pas: ce n’est pas automatique! Il ne suffit pas de manger des protéines pour développer ses muscles… mais c’est un autre sujet…);
  • Avec les glucides, il peut obtenir de l’énergie pour faire fonctionner les muscles et le cerveau. Il peut aussi stocker cette énergie pour plus tard… sous forme de graisse… appelée également culotte de cheval et poignées d’amour…
  • Avec les bons lipides il peut créer des hormones bénéfiques. Avec les mauvais lipides il peut boucher vos artères…

Bref, ce qu’il faut retenir, c’est qu’une calorie de steak, une calorie de riz ou une calorie de camembert ne vont pas du tout avoir les mêmes effets sur votre corps!

Vous ne me croyez toujours pas?

Si trois personnes mangent chacune 2000 calories par jour pendant 30 jours, mais que la première mange uniquement des carrés de sucre pour 2000 calories, la seconde uniquement des aiguillettes de poulet pour 2000 calories et la troisième uniquement de la mayonnaise pour 2000 calories (saviez-vous que 2000 calories en mayonnaise, ça ne représente que 19 cuiller à soupe?!), pensez-vous vraiment que c’est équivalent? Pensez vous vraiment que ces trois personnes seront dans le même état au bout de 30 jours?

Ca peut paraitre hallucinant mais Kekwick et Pawan ont fait une vraie étude scientifique de ce type! Trois groupes de personnes ont été soumis à de régimes de semi-famine, l’un composé à 90% de lipides, le second à 90% de protéines, le troisième à 90% de glucides (à chaque fois les 10% de diversification restants sont nécessaires pour les maintenir en vie…). Sauriez-vous deviner les résultats?

  • Le groupe à 1000 calories par jour dont 90% de lipides a perdu en moyenne 0,4 kilos par jour
  • Le groupe à 1000 calories par jour dont 90% de protéines a perdu en moyenne 0,3 kilos par jour
  • Le groupe à 1000 calories par jour dont 90% de glucides a pris en moyenne 0,1 kilos par jour!!

Oui on peut grossir en ne mangeant que 1000 calories par jour!! (et aussi: Oui on peut perdre du poids en se nourissant à 90% de graisses!)

La fin des régimes hypocaloriques!

A la lumière de ce qui précède, j’espère que vous êtes convaincus que réduire aveuglément les calories ne suffit pas! Tout dépend du type de calories que vous réduisez. Personnellement je vous recommande commencer par réduire les (calories de) sucres rapides.

Si vous faites un régime hypocalorique à l’aveuglette et que votre réduction de calories porte, par chance, sur des aliments riches en sucres rapides, votre régime hypocalorique sera un succès!

En revanche, si par malchance vous réduisez trop vos sources de protéines et vos acides gras essentiels (ceux que le corps ne peut fabriquer de lui même), votre régime hypocalorique sera un désastre! Soit vous allez littéralement prendre du poids alors que vous vous restreignez, soit vous allez être en situation de (semi-)famine, vous allez avoir faim, et au moindre écart vous allez reprendre de plus belle (car votre corps va lutter contre la famine).

Vous avez le droit de compter, évidemment. Vous avez le droit de quantifier ce que vous mangez… mais la plupart du temps ce n’est même pas nécessaire (en tout cas dans un premier temps)! J’ai vu des dizaines et des dizaines de personnes commencer à maigir en changeant simplement la qualité plutôt que la quantité de leurs aliments. Et quand je parle de qualité ici, je parle de qualité nutritionelle, c’est-à-dire de prendre conscience de la composition des aliments en bons et mauvais sucres ainsi qu’en bonnes et mauvais graisses.

Très souvent, manger mieux et s’arrêter quand on a plus faim suffit. Très souvent, il n’y a même pas besoin de compter.

Maintenant, si vous voulez absolument compter des calories, il faut au minimum différencier les calories provenant de protéines, les calories provenant de glucides et les calories provenant de lipides! Ca signifie: au minimum 3 nombres par aliment! Pas 1! (Mais 5 ou 6 ce serait mieux, en rajoutant les calories de sucres rapides et les calories d’acides gras saturés pour commencer…)

Et dans tous les cas, il est plus simple de simplement compter en grammes, puisque sur la fiche signalétique des aliments, vous trouvez justement cette répartition en grammes (en dessous de la ligne “calories” que vous devriez tout simplement ignorer… à moins bien sûr que vous ne soyez en train d’acheter du bois pour votre cheminée).

Que faire avec les mesures de protéines, glucides, lipides?

Etape 1: S’intéresser de près aux glucides et réduire en particulier les sucres rapides.

Etape 2: S’intéresser aux lipides et réduire les mauvaises graisses au profit des bonnes graisses.

Etape 3: Trouver le bon mix entre protéines, glucides et lipides.

J’y reviendrai…

Aucun commentaire pour le moment