Tous les weblogs de ce site aggrégés.

Glob français – Weblog agrégé

Ce weblog agrège les blogs suivants:
French (FR) IT world, dev blog, off topic & blog finance.

Autres blogs non inclus ici:
English (US) IT world, dev blog & off topic
English (US) State of the Evolution.

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 ... 138 >>

30.06.14

Choisir un Objectif Photo

  17:55:00, par fplanque   , Catégories: Photo
Choisir un Objectif Photo

Lorsque l'on débute en photo, on se demande souvent pourquoi il existe autant d'objectifs différents. Voici ce que j'ai appris ces derniers temps, depuis que j'ai acheté un appareil photo réflex numérique "un peu sérieux"... (un Canon 70D en l'occurrence)

On saisi assez bien la notion de "longueur" de l'objectif, en l'occurrence la distance focale, exprimée en millimètres. Plus c'est grand, plus ça zoome et plus c'est petit, plus c'est grand angle. Mais en réalité il y a beaucoup d'autres paramètres qui entrent en compte dans le choix d'un objectif.

Voici donc les paramètres sur lesquels vous pouvez vous interroger pour choisir:

  • La distance focale comme évoqué précédemment. Par exemple une plage de zoom fréquente peut être 18-85mm. A 18 mm vous êtes déjà en grand angle. A 85mm vous êtes déjà en mode téléobjectif. La vision "naturelle" se situe quelque part entre les deux mais il est difficile de dire où précisément. C'est un peu subjectif et surtout, ça dépend de la taille du capteur de votre appareil (en particulier APS-C ou FF = Full Frame = Plein Format).
  • Focale fixe ou zoom. En effet il existe des objectifs qui ne permettent pas de zoomer! Ils ont une focale fixe. Par exemple 14mm ou 50mm. Quel intérêt me direz-vous? Eh bien il vont systématiquement sur-performer les zooms sur tous les critères qui suivent! Le seul inconvénient est qu'il vous faudra vous déplacer en avant ou en arrière pour cadrer votre sujet comme vous voulez (et parfois ce n'est évidemment pas possible de s'approcher ou de s'éloigner assez).
  • L'ouverture maximale. Celle ci est toujours indiquée sur l'objectif après la distance focale. Par exemple vous verrez un "18-135mm 1:3.5-5.6". Cela signifie que l'ouverture maximale à 18mm (grand angle) est de F/3.5 mais seulement de F/5.6 à 135mm (zoom). Et bien sûr elle varie progressivement entre les deux. Plus le chiffre est petit, plus l'ouverture maximale est grande. A F/1.0 l'objectif ouvre aussi large que la distance focale. Une grand ouverture est une bonne chose pour deux types de photos:
    • Lorsque vous voulez avoir beaucoup de flou d'arrière plan (appelé "bokeh"), pour des portraits par exemple. En effet, une plus grande ouverture réduit la profondeur de champ.
    • Lorsque vous voulez faire des photos de grande qualité dans un environnement sombre et sans Flash. En effet une plus grande ouverture laisse passer plus de lumière.
  • Le poids. Si vous avez prévu de vous ballader toute la journée avec votre appareil autour du coup, vous allez vite sentir la différence entre un zoom bien lourd et une focale fixe bien légère par exemple.
  • La qualité optique. Pour une même distance focale et une même ouverture maximale vous trouverez des objectifs dont le prix varie de 1 à 10. Souvent la différence tient dans la qualité optique (surtout à grande ouverture). Les lentilles peuvent créer plus ou moins de déformations sur les bords de l'image et plus ou moins d'aberrations chromatiques (changements de couleurs) sur les bords. Le diaphragme (qui permet de contrôler l'ouverture) peut également être constitué de plus ou moins beaucoup de lamelles ce qui fait qu'il aura une forme plus ou moins ronde, ce qui influe sur la qualité des photos.
  • La motorisation de l'auto focus. La plupart des objectifs intègrent un moteur permettant la mise au point automatique. Ce moteur peut être plus ou moins rapide, précis et silencieux.
  • La stabilisation optique. Les meilleurs objectifs intègrent une lentille mobile qui va compenser les mouvements de bougé du photographe pendant la prise de vue. Cela est particulièrement utile sur les téléobjectifs et lorsque les temps de pose deviennent plus longs.
  • La qualité de fabrication. Certains objectifs sont plus solides que d'autres. Il est utile de se poser la question de ce que l'objectif va subir comme chocs lorsque vous allez "voyager" avec.
  • Et finalement, de toutes les caractéristiques ci-dessus va découler le prix. De 90 (petite focale fixe faible ouverture) à 13.000 € (très fort téléobjectif à grande ouverture et grande robustesse) chez Canon par exemple...

La conclusion la plus troublante au départ est que l'objectif parfait, à tout faire, n'existe pas (même avec un budget illimité). Un objectif est toujours un compris. Un objectif qui convient pour une situation donnée sera trop lourd pour une autre, ou pas assez lumineux, ou trop limité en zoom, etc.

C'est pour cela que beaucoup de photographes se déplacent avec un sac contenant 3 ou 4 objectifs différents. Et les meilleurs, les vrais professionnels, eux, auront choisi l'objectif le plus adapté avant de venir faire une prise de vue...

20.06.13

Productivité en transit

  19:47:00, par fplanque   , Catégories: Productivité

J'écris ceci depuis un Starbuck's. Je m'y suis arrêté plutôt que de passer 2 heures à rentrer chez moi dans les embouteillages.

En patientant ici pendant 2 heures, je pourrais rentrer chez moi en 20 minutes après l'heure de pointe.

Compter 10 minutes de temps perdu pour se garer, pour commander un Frappucino cookies-chocolat-je sais pas quoi qui est incoryablement bon, addictif, blindé en sucre et mauvais pour la santé, mais je suis faible, j'ai craqué... et se connecter au Wi-Fi.

Reste: 1h30 pour travailler. 1h30 de gagné. Littéralement.

Mais c'est encore mieux que ça en fait: en me sortant de mon environnement de travail traditionnel, je me rends compte que je suis disposé à travailler sur des tâches que j'avais repoussées de semaine en semaine au bureau, en considérant qu'elles n'était pas urgentes. Pas urgentes certes, mais importantes tout de même. Je viens de les traiter en 1 heure de Starbuck's. J'ai le sentiment du devoir accompli... et je ne me sens donc qu'à moitié coupable d'avoir avalé autant de sucre liquide. Il en est sorti quelque chose de productif ;)

Je me suis rendu compte également, qu'en mettant mes écouteurs et une musique de fond, j'étais moins distrait par l'environnement.

Par ailleurs, les 20 minutes de trajet restantes pourront toujours être mises à profit pour écouter les podcasts en retard. 20 minutes c'est bien. 2 heures de podcasts c'est trop ;)

La même chose marcherait probablement aussi au McDo (pour peu qu'on en trouve un avec des tables non collantes :/)

En revanche, et j'en ai fait plusieurs fois la triste expérience, la même chose ne marche pas sur les aires d'autoroute! En général il y a une très mauvaise réception 3G et pas de Wi-Fi. Franchement, ils sont en retard sur leur époque...

A quand des panneaux "WiFi" à l'éntrée des autoroutes, en plus des panneaux indiciatifs pour l'essence et les restaurants?

Edit à 20h30: quand vous faites la fermeture au Starbucks, ils vous offrent des parts des gâteaux invendus. Un shoot de sucre supplémentaire qui sera une bonne ou une mauvaise nouvelle selon les cas :p

06.12.12

Arrêtez de compter les Calories!

  04:03:00, par fplanque   , Catégories: Nutrition

Savez-vous qu’on peut grossir en ne mangeant que 1000 calories par jour? Savez-vous qu’on peut perdre du poids en se nourrissant à 90% de graisses! Savez-vous que compter les Calories de ce que vous mangez est la pire des méthodes pour faire un régime?

Ces idées reçues de régime (qui ne marchent pas)

J’entends toujours revenir les mêmes idées-reçues-tarte-à-la-crème-simplistes concernant les régimes minceur:

  1. “Il faut manger moins gras!” J’ai déjà écrit sur ce sujet: les américains ont remplacé le gras par le sucré il y a 30 ans déjà. Depuis, ils ont doublé leur graisse corporelle et sont devenus obèses! En France, on fait la même chose, avec juste un peu de retard… Il y a 95% de chances que ce qui vous fait grossir, avant toute autre chose, c’est le sucre!
  2. “Il faut manger moins de ‘Calories’!". Les calories sont tout sauf une représentation correcte de ce qui se passe quand vous mangez et digérez vos aliments! Faire un régime en comptant les calories est à peu près aussi fiable que la contraception par abstinence en période de fécondité. Si vous avez du bol (mangez les “bonnes” calories ou vous abstenez le “bon” jour), ça marche, si vous visez juste un poil à côté, vous gagnez le gros lot! ;)

Mais c’est quoi, au juste, une Calorie?

La “calorie” a été inventée au 19e siècle par un chimiste du nom de Wilbur Olin Atwater. Ce dernier s’est simplement amusé à incinérer des aliments (après les avoir séchés) et à mesurer le pouvoir calorifique, c-a-d la chaleur, dégagée par ces aliments lors de leur combustion.

Les calories c’est donc très bien pour évaluer avec quoi vous chauffer cet hiver (et encore… si vous avez une cheminée!)

Mais pour la nutrition… c’est une autre affaire! Car figurez vous que dans le cas où nous mettons les aliments dans notre bouche et non pas dans notre cheminée, notre corps ne va pas les brûler. Il va les digérer! Croyez moi sur parole, il n’y a pas de feu dans vos intestins! Oui, même en case de “brûlures d’estomac"! ;)

La digestion des aliments en nutriments puis l’utilisation de ces nutriments par le corps humain est un processus bien plus complexe, et plus intéressant même, que l’incinération. Arrêtons donc de considérer notre corps comme une fournaise dans laquelle nous pouvons mettre n’importe quoi et commençons donc à nous intéresser de plus près à ce qui se passe à l’intérieur…

Toutes les calories ne se valent pas!

Prenons 3 exemples d’aliments avec leur pouvoir calorifique respectif:

  • 1 steak haché = 340 calories;
  • 1 portion de riz = 174 calories;
  • 1 part de camembert = 120 calories.

Bien. A ce stade, vous avez appris qu’un steak haché dans la cheminée réchauffera mieux votre appartement qu’un bol de riz ou un morceau de camembert. (Notez tout de même que le riz à l’avantage d’être déjà sec, donc c’est plus facile à brûler que du camembert ou même du steak…)

Maintenant, intéressons nous plutôt à l’utilisation normale de ces aliments.

  • Si vous mangez 1/3 de steak haché, vous mangez 113 calories;
  • Si vous mangez 2/3 de portion de riz moins quelques grains, vous mangez 113 calories;
  • Si vous mangez 1 portion de camenbert en laissant un peu de croûte, vous mangez aussi 113 calories.

Est-ce que celà signifie que vous pouvez remplacer 1/3 de steak haché (113 calories) par 2/3 de portion de riz (113 calories aussi)? Bien sûr que non! Si vous faites ça, vous remplacez des protéines par des glucides, et ces glucides vous feront grossir 10 fois plus vite que le même nombre de calories en protéines!

Est-ce que celà signifie que vous pouvez remplacer 2/3 de portion de riz (113 calories) par une part de camenbert (113 calories aussi)? Bien sûr que non! Si vous faites ça, vous réduisez les glucides et vous ajoutez des graisses animales peu désirables…

Cette représentation des aliments par leur pouvoir calorifique est une simplification grotesque! Une calorie de steak ne se remplace pas par une calorie de riz, une calorie de camembert ou encore une calorie de whisky!

Comment évaluer ce que l’on mange alors?

Les aliments sont constitués d’une quantité variable d’un ou de plusieurs des nutriments ci-dessous (il y en a rarement un seul, ceci dit, sauf peut être dans l’eau et l’huile…):

  • Des Protéines
  • Des Glucides ou “sucres” au sens large (lesquels peuvent se décomposer encore, notamment en sucres rapides et en sucres “moins rapides")
  • Des Lipides ou “graisses” également appelés acides gras (lesquels peuvent se décomposer encore en acides gras polyinstaurés, monoinsaturés, saturés et trans…)
  • Des Fibres (qui sont en fait des glucides non assimilables par nos intestins)
  • Des Vitamines
  • Des Minéraux
  • De l’Eau

Quand vous mangez du steak, vous mangez beaucoup de protéines. Quand vous mangez du riz (ou n’importe quel féculent), vous mangez très peu de protéines, mais beaucoup de glucides (et pas vraiment des bons dans le cas du riz blanc). Quand vous mangez du camembert, vous mangez très peu de glucides, mais beaucoup de lipides (et des mauvais lipides en plus).

En fonction de ce qu’il arrive à digérer dans la nourriture que vous avalez, votre corps ne va pas du tout réagir de la même manière. Par exemple:

  • Avec les protéines, il peut entretenir ou développer vos muscles (mais ne rêvez pas: ce n’est pas automatique! Il ne suffit pas de manger des protéines pour développer ses muscles… mais c’est un autre sujet…);
  • Avec les glucides, il peut obtenir de l’énergie pour faire fonctionner les muscles et le cerveau. Il peut aussi stocker cette énergie pour plus tard… sous forme de graisse… appelée également culotte de cheval et poignées d’amour…
  • Avec les bons lipides il peut créer des hormones bénéfiques. Avec les mauvais lipides il peut boucher vos artères…

Bref, ce qu’il faut retenir, c’est qu’une calorie de steak, une calorie de riz ou une calorie de camembert ne vont pas du tout avoir les mêmes effets sur votre corps!

Vous ne me croyez toujours pas?

Si trois personnes mangent chacune 2000 calories par jour pendant 30 jours, mais que la première mange uniquement des carrés de sucre pour 2000 calories, la seconde uniquement des aiguillettes de poulet pour 2000 calories et la troisième uniquement de la mayonnaise pour 2000 calories (saviez-vous que 2000 calories en mayonnaise, ça ne représente que 19 cuiller à soupe?!), pensez-vous vraiment que c’est équivalent? Pensez vous vraiment que ces trois personnes seront dans le même état au bout de 30 jours?

Ca peut paraitre hallucinant mais Kekwick et Pawan ont fait une vraie étude scientifique de ce type! Trois groupes de personnes ont été soumis à de régimes de semi-famine, l’un composé à 90% de lipides, le second à 90% de protéines, le troisième à 90% de glucides (à chaque fois les 10% de diversification restants sont nécessaires pour les maintenir en vie…). Sauriez-vous deviner les résultats?

  • Le groupe à 1000 calories par jour dont 90% de lipides a perdu en moyenne 0,4 kilos par jour
  • Le groupe à 1000 calories par jour dont 90% de protéines a perdu en moyenne 0,3 kilos par jour
  • Le groupe à 1000 calories par jour dont 90% de glucides a pris en moyenne 0,1 kilos par jour!!

Oui on peut grossir en ne mangeant que 1000 calories par jour!! (et aussi: Oui on peut perdre du poids en se nourissant à 90% de graisses!)

La fin des régimes hypocaloriques!

A la lumière de ce qui précède, j’espère que vous êtes convaincus que réduire aveuglément les calories ne suffit pas! Tout dépend du type de calories que vous réduisez. Personnellement je vous recommande commencer par réduire les (calories de) sucres rapides.

Si vous faites un régime hypocalorique à l’aveuglette et que votre réduction de calories porte, par chance, sur des aliments riches en sucres rapides, votre régime hypocalorique sera un succès!

En revanche, si par malchance vous réduisez trop vos sources de protéines et vos acides gras essentiels (ceux que le corps ne peut fabriquer de lui même), votre régime hypocalorique sera un désastre! Soit vous allez littéralement prendre du poids alors que vous vous restreignez, soit vous allez être en situation de (semi-)famine, vous allez avoir faim, et au moindre écart vous allez reprendre de plus belle (car votre corps va lutter contre la famine).

Vous avez le droit de compter, évidemment. Vous avez le droit de quantifier ce que vous mangez… mais la plupart du temps ce n’est même pas nécessaire (en tout cas dans un premier temps)! J’ai vu des dizaines et des dizaines de personnes commencer à maigir en changeant simplement la qualité plutôt que la quantité de leurs aliments. Et quand je parle de qualité ici, je parle de qualité nutritionelle, c’est-à-dire de prendre conscience de la composition des aliments en bons et mauvais sucres ainsi qu’en bonnes et mauvais graisses.

Très souvent, manger mieux et s’arrêter quand on a plus faim suffit. Très souvent, il n’y a même pas besoin de compter.

Maintenant, si vous voulez absolument compter des calories, il faut au minimum différencier les calories provenant de protéines, les calories provenant de glucides et les calories provenant de lipides! Ca signifie: au minimum 3 nombres par aliment! Pas 1! (Mais 5 ou 6 ce serait mieux, en rajoutant les calories de sucres rapides et les calories d’acides gras saturés pour commencer…)

Et dans tous les cas, il est plus simple de simplement compter en grammes, puisque sur la fiche signalétique des aliments, vous trouvez justement cette répartition en grammes (en dessous de la ligne “calories” que vous devriez tout simplement ignorer… à moins bien sûr que vous ne soyez en train d’acheter du bois pour votre cheminée).

Que faire avec les mesures de protéines, glucides, lipides?

Etape 1: S’intéresser de près aux glucides et réduire en particulier les sucres rapides.

Etape 2: S’intéresser aux lipides et réduire les mauvaises graisses au profit des bonnes graisses.

Etape 3: Trouver le bon mix entre protéines, glucides et lipides.

J’y reviendrai…

29.10.12

Association

  19:09:00, par fplanque   , Catégories: Sagesse

Je vous recommande cette petite note pleine de vérité de Seth Godin que je vais essayer de vous traduire:

Ceux que vous fréquentez déterminent ce à quoi vous aller rêver et ce à quoi vous allez vous heurter.

Et les heurts et les collisions vous font changer.

Et les changements sont ce que vous devenez.

Modifiez votre destin en modifiant votre cercle de fréquentations.

A méditer... et comme toujours sur 3 plans différents: physique, émotionnel et intellectuel.

Y a-t-il des gens dans votre entourage qui vous empêchent de progresser, qui vous retiennent dans le status quo ou pire, qui vous entrainent vers le fond?

(A mon avis, on en a malheureusement tous, au minimum dans le cercle professionnel... Mais la question suivante est: que pouvez-vous faire pour réduire vos interactions avec ces personnes et réduire l'influence qu'elles ont sur vous?)

Mais plus positivement, permettez-moi de suggèrer les questions suivantes:

  • Au contact de qui allez vous être incité à avoir une meilleure alimentation ou une meilleure hygiène de vie?
  • Au contact de qui allez vous avoir des pensées plus positives ou plus constructives?
  • Au contact de qui allez vous apprendre de nouvelles choses, orienter votre carrière pro dans le bon sens ou encore réaliser de grande choses?

Souvent le plus petit changement dans vos fréquentations peut avoir des répercutions énormes sur le long terme. Par exemple, lorsque vous demandez conseil à vos amis avant de prendre une décision importante... à qui avez vous vraiment intérêt à demander?

12.06.12

Comment tester son débit ADSL/Fibre

  20:39:00, par fplanque   , Catégories: Geek!, Technologie, Réseau

Aujourd'hui on m'a raccordé à la fibre. La fibre jusqu'à l'appart (FTTH - Fiber To The Home) enfin... en 2012, c'est pas trop tôt :p

Anyways, je voulais donc savoir ce qu'on gagne par rapport à l'ADSL... et là je me rends compte qu'il y a très peu de solutions de test de bande passante vraiment efficace.

En fait on ne sait jamais trop si la bande passante/le débit mesuré est limité par les équipements du côté de l'opérateur (Orange dans mon cas) ou bien par les serveurs du site de test de débit. Ceci dit, voici les solutions de test les plus crédibles que j'ai trouvées à ce jour:

Post complet »

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 ... 138 >>