Catégorie: "OPC"

70.000 € de "garantie des comptes": pas toujours!

70.000 € de "garantie des comptes": pas toujours!

En France, si votre banque fait faillite, vos avoirs vous seront (normalement) remboursés par le fonds de guarantie bancaire à hauteur de 70.000 € (par établissement bancaire français et par déposant foyer fiscal).

De même, si votre compagnie d'assurance-vie fait faillite, là encore vous êtes remboursé à hauteur de 70.000 €.

Et finalement, si vous avez un portfeuille boursier et que l'intermédiaire de gestion fait faillite, soit votre compte va être transféré chez quelqu'un d'autres et vous aurez toujours vos titres, soit là encore, vous êtes indemnisés à 70.000 €.

Attention cependant à ne pas en conclure que vos titres boursiers sont guarantis! Si vous avez des actions d'une société X et que cette société fait faillite... eh bien dans ce cas là, ne vous y trompez pas: il n'y a PAS de guarantie de 70000 €! Ca parait évident mais c'est un peu vicieux dans le cas où, dans votre compte titre de la banque A, vous détenez des actions de la banque B: si A fait faillite vous êtes guarantis, mais si B fait faillite, vous ne l'êtes pas!

Maintenant, si vous avez tout vendu et que vous avez des liquidités pour un montant supérieur de 70.000 €, si vous voulez être ultra sûr d'être couvert en cas de faillite de votre banque, la solution est relativement simple: ouvrez des comptes dans différentes banques et ne mettez pas plus de 70 k€ par banque.

Méfiez vous des banques d'autres pays européens ayant des succursales en France (Fortis, ING...). Elles ne sont pas guaranties par le fonds de guarantie bancaire français, mais par celui de leur pays d'origine. Bien que l'Europe ait relevé la semaine dernière la guarantie minimale pour les dépôts à 50.000 €, ce montant ne s'applique pas forcément aux comptes titres... y compris les "super livrets"...

Finalement, n'oubliez pas que dans aucun cas vos liquidités ne sont guaranties contre l'inflation. Il se peut très bien que 70.000 € de 2008 permettent d'acheter sensiblement moins en 2010! C'est ce qui explique l'intérêt pour l'or ces derniers temps. Mais là encore, aucune guarantie: l'or est un placement ultra spéculatif et si effectivement, il peut protéger contre l'inflation, il peut aussi se casser la figure en cas de reprise des marchés.

La conclusion est toujours la même: la meilleure sécurité c'est de diversifier ses placements (ainsi que ses banques/assurances/intermédiaires...)

Le retour de la volatilité: bonne nouvelle!

Le retour de la volatilité: bonne nouvelle!

-2,52 % hier.
+1,77 % aujourd’hui!

Ca faisait longtemps que le CAC 40 n’avait pas fait le yoyo comme ça.

En fait ça faisait longtemps – probablement trop longtemps – que la plupart des investisseurs planait sur son petit nuage…

Ce qui se passe maintenant, ce n’est pas une période de turbulences, c’est plutôt une période normale!

On aurait presque tendance à l’oublier, mais les marchés actions, c’est bel et bien un placement risqué.

Que faire alors?

Retourner sur des placements moins risqués? Des fonds à formule? Des placements garantis? Des obligations? Des super livrets? Voire même des SICAV monétaires?

Post complet »

Sicavs monétaires: le retour!

Sicavs monétaires: le retour!

Si l'on en croit le volume de transactions de la journée, nous sommes nombreux à avoir vendus nos actions (ou nos fonds d'actions) (dans un mouvement de petite panique pour lequel l'avenir nous dira s'il était justifié ou non ;))

Bon, la bonne nouvelle c'est ce même volume de transaction, avec tout ce qu'il implique en nombre d'acheteurs! Ca relativise le risque de krach. (Le krach c'est quand plus personne n'achète!)

Perso, je pense qu'il est trop tôt pour racheter. Et je ne saurais dire quant au potentiel de baisse restant... Dans ce contexte, que faire avec ses liquidités?

La réponse est facile: SICAV monétaire. Faible rendement mais sans risques. Evidemment, si ce n'est pas pour du long terme, l'idéal est de les acheter sans frais si possible.

Petite sélection (éligible au Boursorama 0%):

Post complet »