Catégories: "Aventures Quotidiennes"

Free, Friture & ADSL

Il y a de ça un an peut être j'avais réussi à convaincre mon père que son accès internet par Numéris (64kbps + une ligne de libre pour téléphoner) était franchement dépassé, et que vu les tarifs de Free, il n'avait aucune bonne raison de ne pas passer à l'ADSL (512 kbps et toujours la possibilité de téléphoner en même temps).

Bon, évidemment, il s'est parfois plaint de déconnexions intempestives, voire de difficultés à établir la connexion... Mais tous les FAI ADSL ont eu ce genre de déconvenues à leurs débuts... Je lui ai répondu qu'il suffisait d'attendre que Free règle ses petits problèmes... et de mon côté je suis resté chez Tiscali, dont j'étais très content jusqu'à il y a quelques mois.

Aujourd'hui, effectivement, mon père a moins de problèmes avec Free. Mais en ce qui me concerne, depuis que je squatte périodiquement sa connexion par WiFi, les quelques quacks restants, je les ressens pleinement (comprendre: avec énervement)! Forcément, en cas de déconnexion intempestive, je dois monter d'un étage pour aller vois ce qui se passe... plusieurs fois de suite, ça devient vite irritant! >:(

M'enfin... on peut vivre avec hein... surtout quand on habite pas ici à l'année :>>

Ceci dit, aujourd'hui j'ai constaté un phénomène intéressant: la maison était calme, la connexion était stable, tout allait pour le mieux depuis plusieurs heures... quand tout à coup, presque simultanément, le calme à été interrompu par un coup de téléphone et les transferts internet par... les caprices de l'ADSL?

Post complet »

Learning to fly :D

Et voilà! Cette fois ça y est! J'ai entammé le dernier volet de mes aventures montpelliéraines: profiter de l'hiver ensoleillé pour apprendre à voler. (Bon, pour être tout à fait honnête, j'aimerais bien que mon aventure sudiste se prolonge sur le long terme, mais pour ça il va falloir trouver un boulot qui va bien dans le coin... donc le suspens reste entier :P)


En fait, ça faisait quelques années que je carressais l'idée. Je m'étais d'ailleurs consciencieusement équipé d'un Flight Simulator 2002 et d'un joystick à retour de force ad'hoc. J'avais suivi les leçons virtuelles et lu méthodiquement les cours théoriques. Mais franchement, dans une lucarne de 15 pouces, ça ne rends pas... (21 pouces non plus de toutes façons... et j'aime bien mon petit écran plat tel qu'il est.)


Bon et puis à l'époque, à Paris, je n'habitais pas près d'un aérodrome, je ne pouvais envisager de voler que le week-end... et encore... si par bonheur il faisait beau le jour prévu!


Héhé, ici les choses sont un peu différentes... je suis à moins de 10 minutes de l'Aéroport International de Montpellier! B) (même si en réalité, pour les petits avions on se sert en réalité de la petite piste - la 31L de son petit nom - qui n'a absolument rien "d'international"). Bon, et surtout il fait beau 300 jours par an et en général ça tombe les bons jours! ;D


Peut-être avez vous vu cet épisode de "Vis ma vie" (vous savez, la télé réalité BCBG...) où une femme découvre la voltige aérienne avec un jeune homme audacieux... oui? Eh bien ça se passe à l'Aéroclub de l'Hérault, à l'aéroport de Montpellier. C'est ainsi que je m'y suis rendu moi aussi pour mon vol d'initiation... mais pas de voltige en fait... je voulais juste voler tranquillement moi! :P


Premier tour de la région par les airs donc: magnifique :D. Je ne peux pas vous décrire. Il faut le voir pour se rendre compte. Je ne peux qu'espérer qu'un jour j'aurai l'occasion de pouvoir prendre des photos de là haut. L'avion est un Robin HR200. C'est un petit deux places... avec pas beaucoup de place pour les jambes. Bleh! :(


105€ de l'heure en double commande (avec un instructeur, évidemment!) c'est quand même pas rien... surtout qu'en consultant le site de la FNA, je me rends compte que les tarifs de l'aéroclub de l'Hérault sont tous globablement au dessus des moyennes nationales. Bon évidemment, c'est classieux comme club. Une douzaines d'avions, un mécano à plein temps, du staff administratif, etc...


Je décide quand même d'aller voir ce plus petit bâtiment, pas loin sur le même aéroport sur lequel il est écrit "Aéroclub de Montpellier". C'est plus petit, 100% bénévole avec une ambiance probablement plus "asso" ;) Il n'y a que 4 avions, mais l'un d'entre eux est un Cessna 172: celui là même que vous pouvez piloter dans Flight Simulator. Je ne résiste donc pas à l'envie de voir "ce que ça fait en vrai"! :yes:


Rien à voir, avec le HR200. Le CS172 est bcp plus gros (il y a 4 places). De plus, l'aile passe au dessus du cockpit, et question visibilité, c'est pas du tout, mais alors pas du tout pareil. Par ailleurs le tableau de bord est très haut, ce qui n'est encore une fois pas terrible pour la visibilité... mais très agréable pour les jambes en revanche. Finalement, le volant, c'est pas du tout intuitif. Le HR200, lui, avait un simple manche à balai... bcp plus proche d'un joystick bien familier ;)


Finalement, aujourd'hui, j'ai effectué mon premier vrai vol de formation. Cette fois sur un Robin DR400 (à 90€/h). C'est comme un HR200 en plus gros, 3/4 places et sensiblement plus de place pour les jambes! :D


J'ai adoré cet avion. Contrairement au vrai CS172, celui là, j'ai envie de dire qu'il est plus facile à piloter en vrai qu'en simulateur, super intuitif, avec suffisament de place dedans et suffisament de visibilité dehors. Atterissage tout en douceur... je ne peux pas attendre d'y retourner!!! :>>


Maintenant, c'est comme toutes les drogues: le problème c'est que ça coûte cher et qu'on devient vite accro! Pour ma part je me console en le prenant comme un traitement curatif contre l'abus de moto (bcp plus dangereux)... mais quand même je ne résiste pas à vous encourager à aller faire un petit vol d'initiation dans un aéroclub près de chez vous. Vous ne regretterez pas! :D

Sleeping With Ghosts, special edition B)

CD: Placebo - Sleeping With Ghosts - Edition limitée Sleeping With Ghosts, le nouvel album de Placebo, malgré quelques bon morceaux tels que "The Bitter End" ou "English Summer Rain" ne m'avait pas donné l'envie de me précipiter l'acheter. Trop proche des précédents sans doute...

Toutefois, il y a quelques jours, je décidais de faire un saut à la fnac dans l'espoir d'y trouver un onduleur de remplacement (suite aux orages). Me trouvant malheureusement confronté à une imprévue rupture de stock (il faut croire que je n'étais pas le seul à avoir eu de sérieux problèmes avec la foudre...) je décidais de flâner un peu... histoire de ne pas être venu pour rien! :roll: Inévitablement, dans ces cas là, on finit toujours par acheter quelque chose...

Parmi ces choses, le fameux album de Placebo, mais en version spéciale avec un deuxième CD. La nouvelle invention marketing des maisons de disques pour vous donner envie d'acheter plutôt que de télécharger. Je me laisse séduire... à presque 20 € (prix fnac, comme d'hab j'aurais mieux fait de commander sur Amazon...) malgré l'étiquette fort peu engageante: "Copy Controlled - Playback problems may be encontered on some equipement". Le truc qui ne sert à rien sauf à gêner les consommateurs honnêtes. >:XX

Par exemple, je ne peux pas lire correctement le CD sur mon PC. Il s'arrête à la fin de chaque piste! XX( Sauf s'il me prenait l'improbable envie de lancer le misérable player propriétaire fourni sur le CD, lequel n'est ni intuitif ni agréable à utiliser et consomme des ressources système pour rien. :( Mais je ne râlerai pas plus là dessus, puisque cette hérésie techno-marketing ne m'a empêché en rien de ripper les 2 CD en mp3 pour en profiter sans devoir changer de CD toutes les 40 minutes. (Non non je n'ai pas mis les mp3 sur le net, c'est même pas la peine de me demander! Usage privé exclusivement.)

Bref, tout ça pour dire que bien m'en a pris! Ce CD Bonus est absolument génial! Je n'ai pas peur de dire: mieux que l'album! Il s'agit d'une collection de 10 reprises à l'instrumentation aggressive mais extrêmement soignée! Grandiose! En particulier les interprétations suivantes:

  • Bigmouth Strikes Again (original: The Smiths)
  • Where Is My Mind (original: Pixies)
  • Running Up That Hill (original: Kate Bush)
  • I Feel You (original: Depeche Mode)

Bref, moi qui espérait que Placebo change un peu plus radicalement de style, me voilà satisfait. Même si les morceaux ne sont pas des originaux. Le résultat est surprenant, on reconnait la marque Placebo mais avec une touche d'exotisme. A écouter d'urgence! :D

Instants sudistes (part II)

La dernière fois que je vous en ai parlé, j'étais encore tout content. C'était ici, ici, ou encore ici. :roll:

Bon, aujourd'hui l'ambiance c'était plutôt ça:

Arf' on m'avait pourtant prévenu: le sud, ça se mérite! :-/

Fête du cinéma, côteaux du languedoc 2003

En voilà une cuvée qu'elle est bonne! :P


En réalité, la dernière fois que j'avais osé m'aventurer à la fête du cinéma, c'était il y a au moins 10 ans. 15 même. A Paris, il faut vraiment être ado pour aller se battre contre la foule à faire la queue dans l'espoir d'obtenir une hypothétique place pour un film qu'on avait même pas vraiment envie de voir! En tout cas c'est le souvenir que j'en avais...


Là je viens de passer 2 jours au Gaumont multiplexe de Montpellier à enchainer 3 films par jour, et -- bien qu'un peu overdosé -- je suis plutôt content de cette expérience qui frôle l'abus ;) Déjà, c'est la province... alors la notion de foule est toute relative: même pas je me suis fait marcher sur les pieds, même pas j'ai senti l'odeur de la sueur, même pas je me suis retrouvé au guichet avec pour réponse "c'est complet, la prochaine séance est dans 3 heures!"...


Que du bonheur quoi... et à 1,50 € la séance, on peut se permettre d'aller voir un peu tout et n'importe quoi... c'est enrichissant... enfin du moins, c'est pas ruinant... :P Quoiqu'en faisant le calcul, en deux jours j'y ai quand même laissé ce que j'y laisse normalement en 2 mois... et comme les salles étaient rarement complètes, je pense qu'ils s'y retrouvent... aussi.


Le bonheur ultime: tous les films aux mêmes horaires. 16h45, 19h30 et 22h15. Pas de choix hasardeux en fonction des horaires... Non, pensez vous: des choix bien plus hasardeux encore en fonctions des commentaires recueillis ici ou là dans les queues aux caisses (oui oui yavait bien 5 ou 6 minutes de queue à chaque fois!)


Le supplice ultime: les mêmes pubs à chaque séance. Pire encore: les mêmes bandes annonces. OVERDOSE! Quoique question pub, il y en a une -- et une seule -- dont je ne me lasse pas: L'EAUPARKENZO. Graphiquement superbe et musique géniale (gramble, comment savoir de quelle muisque il s'agit?). Du grand art. On apprécie d'autant plus si on s'est soi même essayé au montage... mais je m'égare...


Ah oui, quand même: la pub la plus insupportable à la longue: le vieille voiture qui, à chaque passant, essaye de se transformer en 206 pour qu'on la regarde et qu'on l'aime. D'après ma voisine, il parait que les filles aussi rentrent le ventre et gonflent le buste quand un beau mâle passe... mwouaih... Remarque ça descend pas encore aussi bas que les pubs Pages Jaunes (qui méritent vraiment le prix des pubs les plus ringardes du nouveau millénaire), mais là je m'égare vraiment...


Bon, alors, que dire de plus... Ah oui, j'oublias: tout en VF... c'est le gros défaut de la province: pour avoir de la VO, faut être ultra motivé et aller la chercher plutôt loin...


Un ptit mot sur les films quand même? :yes: (simplement, ne me demandez pas pourquoi je suis allé voir ceux-là... je ne suis pas sûr de savoir moi même ;) )


2 Fast 2 Furious: pareil que le 1 mais en différent. C'est grotesque mais techniquement superbement bien fait... donc j'ai passé un bon moment.


X2 (X-Men 2): pareil que le 1 mais en différent... non, en fait j'ai trouvé mieux que le 1. En fait, j'ai adoré la manière dont Magneto s'évade de sa prison de plastique: grandiose! M'enfin globalement, je trouve que X-Men est probablement le film le plus réussi parmi la série des adapatations de Comics. Loin au dessus de Spiderman par exemple... (Oui je sais... ils ont aussi un avion super grotesque à la batman...)


The Good Girl: mmmh... mwouaih... c'est une histoire de vie ordinaire d'américains ordinaires... et tout est ordinairement prévisible... mais c'est plutôt bien interprété (avec Jennifer Aniston), ça sauve le truc.


Mais qui a tué Pamela Rose?: Le film est dédié à Christophe Colomb, l'inventeur de l'Amérique. C'est marrant... mais les décors ressemblent tellement trop à la France que ça gâche quand même un peu le spectacle... (me dites pas que c'est fait exprès!)


Comment se faire larguer en 10 leçons: Le seul film qui faisait salle complète à chaque séance... forcément ça intrigue... Original mais assez ennuyeux pendant la première moitié...


Le bison: Original, décalé, rafraichissant, drôle (le plus drôle de tous)... bref, le meilleur pour la fin.


Bon maintenant, j'ai ma dose, vais pouvoir passer à autre chose! :))