Catégorie: "Blog Attitude"

Quel avenir pour les blogs?

Quel avenir pour les blogs?

Ce blog a plus de dix ans!

Et je viens de passer quelques heures à faire un peu de ménage/maintenance... Un nouvel habillage plus sobre et surtout: suppression d'un grand nombre de liens cassés qui pointaient vers des sites ne présentant plus du tout le contenu d'origine... (et je suis loin d'avoir fini).

C'est une occasion de se rendre compte à quel point le web a changé en dix ans... mais aussi une occasion de s'interroger sur l'avenir de ce blog et des blogs en général...

J'ai l'impression que du fait des réseaux sociaux, il y a de moins en moins de blogs personnels. En même temps, à chaque fois que je cherche une info sur Google, je me rends compte qu'il y a de plus en plus de blogs professionnels, semi-professionnels ou amateurs spécialisés.

Je pense qu'il y a donc une mutation de la blogosphère (on n'utilisait plus ce mot depuis un moment non? ;) vers une forme moins intimiste et plus informative (même si l'info est orientée). Moi même je raconte de moins en moins ma vie sur mes blogs tandis que j'écris volontiers un post pour expliquer comment faire ceci ou cela...

La distinction entre site web et blog devient plus floue aussi...

En même temps, compte tenu de la manière dont Facebook traite ses utilisateurs, s'approprie leur contenus et ne respecte rien (à commencer par la vie privée), je me prends parfois à rêver que les gens vont prendre conscience de l'intérêt d'avoir leur propre site et d'être maitres de leurs contenus... et du destin de ces contenus.

Mais le problème c'est que même avec des logiciels ou des services ultra simples, créer son blog ou son site reste un effort supplémentaire par rapport à poster sur un réseau social sur lequel on a déjà un compte... Je ne suis donc pas très optimiste pour le grand public...

Je pense donc que les blogs vont continuer à se professionnaliser et à se spécialiser.

La question pour moi est: est-ce que je dois découper mon blog perso en plus petits blogs spécialisés (par exemple un blog nutrition), chacun sur son propre site? (en plus, c'est très facile à faire avec b2evolution!)

T-Shirts Geek ! :-D

Après avoir attendu DHL pendant 3 jours, payé ledit transport DHL, les frais de douane, la TVA et les frais de change Euro/Dollar, j'ai enfin reçu mes T-Shirts commandés aux US sur ThinkGeek.com...

Plutôt sympas... sauf que je me suis bien planté sur la taille. C'est du XL version américaine... donc presque du XXL pour nous. 107 cm d'un bout de manche à l'autre et 62 cm de largeur au niveau de la poitrine!

Moi normalement je mets du L ou de XL selon les cas... Pour les T-Shirts j'aime bien prendre du XL en général pour que les manches soient plus longues... mais là... vraiment c'est trop grand! :|

That podcast song [EXPLICIT LYRICS]

You cannot possibly ignore that podcast anthem by Cruisebox.

What's a little bugging though, is that you won't find the original version with the explicit lyrics, the rude words and all the rest very easily.

So I thought I would post the results of my search here... :P

Download the Explicit version here (MP3).

Verse 1
Do you remember, way back last summer
When mainstream radio was such a fuckin’ bummer
No indie music…nothin’ too funny
Clear Channel motherfuckers did it for the money

Bridge
But somebody heard the call
Now, you can have it all

Chorus
I heard it on a podcast…rockin’ fuckin’ radio
You want it, you got it…just download it and pod it
On a podcast…no one’s gonna stop ya
Tell the FCC to stick it…kick it…
The revolution’s on

Verse 2
Do you remember your first computer
That piece of shit was like a freakin’ Roto-Rooter
Now we’ve got wi-fi, downloadin’ files fast
Listenin’ to everyone who’s ever done a podcast

Verse 3
It’s history, now you see, each and every nation
Radio has got to go, it’s our emancipation
Play that song, sing along, mash it up and mix it
Radio was fuckin’ blow ‘til Adam Curry fixed it

Bridge
Yeah, somebody heard the call
Now, you can have it all

Instrumental

Turnaround
Mp3 killed the radio star…

Chorus
I heard it on a podcast…rockin’ fuckin’ radio
You want it, you got it…just download it and pod it
On a podcast…no one’s gonna stop ya
Tell the FCC to stick it…kick it…
The revolution’s on a

Chorus
Podcast…rockin’ fuckin’ radio
You want it, you got it…just download it and pod it
On a podcast…no one’s gonna stop ya
Tell the FCC to stick it…kick it…
The revolution’s on

Chorus Tag
The revolution’s on
The revolution’s on
The revolution’s on
The revolution's on a podcast
The revolution's on a podcast
The revolution’s on

Nouvelle generation radio

La radio. J'avais presque oublié que ça existait la radio. C'est tellement mieux la TV satellite sur écran géant... :|

Et pourtant, depuis presque un an je mange 2 heures d'auto-radio par jour. Pour diverses raisons, je ne peux pas vraiment faire mieux pour le moment... Mais déjà, heureusement que je le fais pas aux heures de pointe sinon ce serait 3 heures et 4 les jours de pluie! |-|

Alors avec 10 heures d'autoradio par semaine, on commence a reprendre conscience de ce que c'est que la radio. Au début c'est marrant, on zappe sur toutes les stations. On a l'impression qu'il y en a plein et que l'autoradio ne peut pas en mémoriser suffisament. Et puis petit a petit on se rend compte que c'est toujours les mêmes choses qui repassent, que ce soit en musique, en talk-show... et j'exagère à peine en disant en information: c'est toujours la même chose! Da da da. Blah blah blah.

Et tous les contenus sont formattés de manière semblablement identique. Un bon format passe partout qui permet d'intercaler des pubs efficacement. L'équivalent du temps de cerveau disponible de TF1, il est partout!

Au bout d'un an, il reste 4 radios que j'arrive à écouter: BFM, France Info, Radio Nova et Ouï FM. Mais bon, déjà Ouï je reste rarement plus longtemps qu'un morceau de rock, quand il est bon. Et globablement au bout d'un quart d'heure le matin, et 5 minutes le soir, j'ai l'impression d'avoir fait le tour de ce qui pouvait m'intéresser!

Et puis techniquement on se rend compte que c'est bien à la traine quand même! Il y a 40 ans (en fait je sais pas exactement quand) on a inventé la FM et depuis... on a un son audible, certes, mais qui fait quand même un peu pitié quand on bascule sur un CD de temps en temps...

Sans compter la réception qui laisse à désirer. Et là, normalement, on a le RDS qui cherche le meilleur émetteur en permanence pour une station donnée... Seulement voilà: en France, des émetteurs, on en a tellement peu, que le RDS il a généralement le choix entre un seul émetteur unique. Booooooof... |-|

C'est marrant, côté TV, ça fait un bout de temps qu'on est passé à la qualité numérique. D'ailleurs sur n'importe quel décodeur sattellite numérique, on a aussi des radios. Pas vraiment mises à l'honneur, mais on les a. En revanche, dans la voiture: niet.

Et la TNT? Super la TNT! Mais pourquoi on a zappé la RNT? Ca sert à rien la radio numérique terrestre? Ya trop peu de marché? Ah oui pardon, c'est vrai que les auditeurs on déjà le choix entre plus de 6 "chaines" en radio, alors on a pas besoin de faire mieux... (M'enfin je pense qu'il y a un sombre dossier et une sombre commission quelque part, mais ça risque de trainer encore pas mal de temps...)

Et puis avec les enregistreurs TV numériques on a plein de fonctions qui deviennent vite indispensables, telles que: mettre en "pause" le direct, revenir en arrière quand on a pas bien entendu, enregistrer les trucs intéressants et les regarder quand on a le temps...

Ben non, avec la radio-voiture on n'a qu'un seul choix: la voix de l'animateur parmi quelques dizaines de stations toutes formattées sur le même modèle. Pour le reste... humm humm... condamnés à écouter ce qui veut bien passer au moment où on est dans l'embouteillage! :no:

Remarquez, vous me direz, on peut aussi eteindre la radio. Mais ce n'est pas une solution! Le gentil conducteur qui n'a même pas la radio dans sa caisse a malheureusement tendance à être encore plus impatient et encore plus agressif que ses semblables....

Et pourtant il existe une solution!

Pendant quelques semaines j'avais placé de gros espoirs sur la téléphonie 3G et la possibilité éventuelle d'obtenir des programmes radiophoniques (ça sonne bien vintage ça non?) à la demande (ça fait plus moderne déjà ;) ). Mais force est de constater qu'il n'en est rien!

Si je me rappelle bien, Virgin radio propose un truc en continu (du moins aux US), mais ce n'est ni à la demande, ni très différent des radios traditionnelles, et surtout: ça revient très très cher en transferts de données!

Non, la solution, la vraie, le truc vraiment smart et le truc dont tous les gens branchés (surtout ceux qui ont un casque de walkman de couleur blanche) parlent en ce moment, c'est le podcast!

IPod

Alors le podcast c'est quoi? C'est très simple: c'est comme un blog mais au lieu d'écrire des textes, les auteurs enregistrent des fichiers audio mp3 (ou AAC, mais c'est pas le sujet).

Rien de révolutionnaire me direz vous. Non effectivement, SAUF QUE: Apple a integré un aggrégateur de podcasts dans son logiciel iTunes (version 4.9).

Du coup, il devient un jeu d'enfants de s'inscrire aux podcasts qui nous intéressent et de laisser iTunes charger en tâche de fond les nouveaux épisodes/émissions au fur et à mesure qu'ils sortent. Et toujours automatiquement, iTunes va copier les nouveaux podcasts sur votre iPod. (Il peut aussi faire le ménage et effacer automatiquement ceux que vous avez déjà écoutés).

Résultat: vous emmenez votre iPod dans votre voiture et hop: vous écoutez excatement le programme radio que vous voulez, au moment ou vous voulez. Et si vous n'avez pas bien entendu un truc pour cause de carrefour dangereux, eh bien il vous suffit de tourner la molette pour revenir de quelques secondes en arrière. C'est il pas beau ça??

Le podcast change donc complètement le rapport entre l'auditeur et la radio. Mais bien plus fort encore: le podcast permet à des indépendants de faire de la radio vraiment alternative et sans demander aucune autorisation à quiconque. Pas besoin de fréquences. Pas besoin d'émetteurs. "We don't need no stinkin' transmitters" comme on dit chez Adam Curry. Juste l'Internet!

Bon soyons sérieux, cette simplicité apparente a ses limites. Un podcast qui commence à rencontrer un peu de succès, ça consomme beaucoup(!) de bande passante sur le serveur hébergeant les mp3. Et ça, ça a un coût. Et ça, les indépendants, ils ne pourront pas forcément le payer. Sauf en devenant moins indépendants ou en adoptant des recettes publicitaires qui les feront retomber dans le conformisme des radios hertziennes!

Mwouaip, n'empêche que la qualité du son est nickel et j'écoute ce que je veux, quand je veux! Ca rend les trajets beaucoup plus agréables.

PS: et en plus, depuis que j'écoute des podcasts en voiture, je roule moins vite! Véridique! ;D

Prononciation: Note aux geeks podcasteurs

Depuis la démogeekisation du podcast, et encore pire depuis iTunes 4.9, c'est un festival... et je craaaque, j'en peux plus!!! XX(

Alors voilà: je voudrais dire à tous les geeks qui podcastent que GEEK, ça ne se prononce pas "djiik" comme "djeunz" mais "guyk" comme le prénom "guy" suivi de "ke" :!:

Okay, c'est compris?

Parce que là, "djiik", pouf pouf pouf... ça fait pas crédible! :>>

Et pour les autres qui se demandent ce que veut dire "geek", pour faire simple, ça designe les passionnés de (micro-)informatique, de technologie et de gadgets... voir aussi Wikipedia...

MAJ: Pour finir écoutez la prononciation sur merriam-webster.com (l'équivalent du Robert ou du Larrousse pour les US)