Catégorie: "Blog Attitude"

Quel outil choisir pour son blog?

Ce blog est actuellement "powered by Blogger", c'est écrit dessus... Tout simplement parce que cet outil me paraissait le plus efficace lorsque j'ai commencé ce blog. Blogger est un service qui permet à tout un chacun de créer son blog en l'hébergeant soit sur blogspot.com soit sur son propre site (l'outil y transfère alors des pages html par ftp). C'est très pratique, mais vite limitatif... Je pourrais citer des dizaines de raisons: format des posts, impossibilité de laisser des commentaires, pas de catégories, pas de feed RSS, difficultés d'intégration avec le reste du site, pas de recherche, etc...


Je suis donc parti à la recherche d'un outil plus complet...


Je suis tombé sur un outil de comparaison assez intéressant, mais malheureusement incomplet. Tous les blog-outils n'y figurent pas (ex: Roller) et les critères de comparaisons sont assez limités (ex: langage).


Dans mon cas, je cherchais un outil opensource en PHP que je pourrais installer sur free.fr... et je crois bien que j'ai trouvé mon bonheur: ça s'appelle b2 et c'est développé par... surprise: un français! (en fait, un corse! :) )


Ca manque un peu de documentation, mais ça permet de faire 80% de ce que je voudrais... c'est une bonne base de départ :) Je ferai la transition dès que j'aurai un peu de temps...

Phlog :>>

http://www.unjourdanslavie.org/

Probablement le site qui aura inventé le blog en version photographique! :)

Back on the web...

Lorsque j'ai vendu ma société au printemps 01, la prochaine étape consistait pour moi à prendre enfin des vacances de plus d'une semaine et sans ordinateur! Après deux semaines à parcourir le sud de la France en moto j'avais totalement perdu le réflexe de lancer un check mail avant même d'appuyer sur le bouton ON (celui de la cafetière!). Et c'est ainsi qu'en rentrant, j'avais aussi arrêté de blogguer... d'ailleurs j'avais également arrêté de me shooter au café!


Un an et demi s'est passé et je me demande parfois si je n'ai pas eu tort de m'éclipser du web. Non pas que je considère que le web ait fondamentalement besoin de moi... ce serait probablement plutôt l'inverse... mais il y a tant de choses à dire en parallèle des médias traditionnels... Peut être devrais-je tenter à nouveau de mettre mon petit grain de sel dans cette grande soupe d'informations?