Catégories: "Net usage"

Acheter un PC...

On me demande assez fréquemment conseil pour acheter un PC...

A chaque fois, je suis un peu désemparé... ça doit bien faire 5 ans que je n'en ai pas acheté... En fait, oui, j'ai acheté des serveurs mais ce n'est pas le propos. Mais pour ce qui concerne une utilisation bureautique ou familiale, je n'ai fait qu'acheter des pièces détachées et fait évoluer régulièrement les machines que j'utilise...

Ah oui... c'est aussi pour ça que je n'achète plus de portables: impossible de les faire évoluer décemment sur plusieurs années... et l'essentiel de ce que j'aurais besoin de faire avec un portable, un PDA peut le faire, avec un poids/encombrement réduit. ;)

Quoi qu'il en soit, partant de la constatation que n'importe quel PC convient aujourd'hui à tous les usages courants, j'ai fini par faire les recommandations suivantes: sauf utilisation poussée, peu importe le processeur, la fréquence, la RAM, la taille du disque dur, la carte vidéo... les questions à se poser pour faire la différence entre un PC ~`courant'~ et un autre sont aujourd'hui les suivantes:

  • Y-a-t-il un support technique en cas de soucis avec l'OS?
  • Comment ça se passe en cas de panne? (Oui ça tombe en panne, et plus on évolue vers du produit de masse, plus la probabilité qu'il y ait une panne dans un des composants de votre PC augmente!)
  • Quelle est la durée de la garantie?
  • Quel est le niveau de bruit de la chose? (ventilateurs...)
  • Quelles sont les possibilités d'extensions?

Et pour les portables il faut ajouter ceci!

  • A quel point est-ce qu'il chauffe? (certains portables, surtout ceux qui sont puissants et pas chers, peuvent également servir de plaque de cuisson... mais c'est souvent assez désagréable pour les mains et/ou les cuisses! >:( )
  • Le poids et les dimensions sont elles vraiment compatibles avec l'utilisation que l'on veut en faire?

Et aussi:

  • Vous avez pensé au Mac?

Unsubscribring from spam *STILL NOT* ;)

Following up on wether or not to unsubscribe from spam, Cédric adds some clarifications:

I am talking about the particular case of a spam email that defeated my filters and ended up in my Inbox. This is the one I want to get rid of. I don't care if more spammers end up getting my email address this way because their spams will most likely join all the others in my Spam folder (I suspect the success rate of my various filters is about 99% these days).

Very interesting point! Unsubscribing from those particular spams that pass the filters makes total sense and may succeed in getting less visible spam... but still, I'm not sure: what if they resell your qualified address to 50 spammers and 10% of them use clever spam filter defeating techniques? You run the risk of replacing one known spammer by 5 new spammers.

But I must admit: I'm far from conviced myself that 10% can really make it through the filters! :.

What puzzles me more is this:

[...] we are fighting a different war on spam these days. The goal is no longer to eradicate spam (this will never happen) but simply to acknowledge that spam is a reality and therefore, do your best so that its nuisance is limited to a minimum. In other words: design excellent spam filters.

=> I think that filtering is only the worst solution we have found so far: all the extra spam we allow to generate but don't see in our inboxes still harms network and mailserver fluidity... sometimes a lot! So replacing 1 unfiltered spam with 50 filtered ones just doesn't feel right to me...

...and I'm so glad I'm not administering mail servers any more :>>

Actually, we're all bearing the costs generated by all that spam on our networks! So we really may want to think twice before we promote any behaviour potentially allowing for (even slow) exponential growth! |-|

Unsubscribring from spam *NOT*

Cédric posted some interesting thoughts about whether or not to unsubscribe from spam.

Cédric advocates that unsubscribing has become less a trap than it used to be, basically because spammers are better off collecting new masses of addresses than preventing their mailers to automatically unsubsribe people who'll never buy from them anyway. And also, because there are legal risks in spamming twice someone who asked to be removed.

Cédric also says:

Another thing I can see coming in the near future is that these "do not spam" lists will one day be forced to be shared among spammers. In other words, any "do not spam" list you are a member of right now might end up in having your email address removed from others as well.

=> Well actually... this is precisely the point: some day spammers will have to share their "do not spam" lists...

Oh... actually they do it already! It's just that they do not share, they resell... and they donto not call them ~do not spam'~ addresses, they call them ~qualified'~ addresses! 8|

The buyer can spam you without worrying too much... after all you haven't yet asked to be removed from this one!

The problem with spammers is that they are dumb and smart at the same time! :crazy:

Microsoft et AOL enterrent la hâche de guerre :!:

Il semblerait en effet! => Principaux points d'accord sur Standblog.

C'est un peu dommage... ça aurait été plus intéressant si AOL (même sous la contrainte) avait (enfin) poussé la diffusion de Mozilla à grande échelle! :>>

Qu'est-il advenu des Network Computers? :?:

1996: souvenez vous: toutes les applications d'entreprise sont écrites en Visual Basic "client-serveur"... Mais ça ne va pas durer: le Network Computer s'apprête à révolutionner tout ça!!! Qu'ils disaient... :P (En fait, on y croyait tous, sauf Microsoft... :> )


2003: vous avez déjà vu un Network Computer en vrai? Je veux dire ailleurs que dans un musée? :))


Force est de constater que le NC n'a pas percé... Toutefois il faut bien faire le constat que le principe de l'application centrale avec client léger s'est bel et bien imposé! En effet, toutes les applications d'entreprises sont désormais développées sous forme d'applis web sur l'intranet de la société. Et au lieu d'utiliser un NC, on utilise un browser web... sur PC... Le principe du NC sans NC en fait!


Et en plus, on utilise Internet Explorer! (Encore une fois, d'un point de vue marketing, Microsoft m'impressionne! :|)


Qu'est-ce qui nous empêche aujourd'hui de remplacer le PC par un NC? Hum... je crois qu'on a pas encore trouvé de bonne solution pour utiliser Office sur un NC! (Et là, banzaï!!! => Encore une fois Microsoft est en train d'intégrer tout ce qu'il faut à XP Server pour l'utiliser depuis un poste réseau sans disque dur... enfin un NC quoi! :>)