Téléphone + ADSL en 1 semaine: c'est possible!

La semaine dernière, j’ai craqué, j’ai décidé qu’il me fallait une deuxième connexion ADSL pour palier aux indisponibilités de la première!

La semaine dernier, j’ai donc commandé une nouvelle ligne de téléphone + ADSL chez France Télécom a.k.a. Orange a.k.a Wanadoo.

Eh bien, cette semaine – Mardi après midi pour être précis – le petit gars de France Télécom est arrivé avec sa camionnette et son échelle. Il a décoré le quartier avec un câble suspendu supplémentaire (désolé les voisins, mais plaignez vous à la Mairie, moi je suis à fond pour les ligne enterrées). Et même pas une heure plus tard, j’avais ma deuxième ligne de téléphone dispo sur toutes les prises de l’appart.

Il ne restait plus qu’à brancher la LiveBox arrivée par colissimo la veille. Et plop. Tout marche du premier coup! En 1 semaine. Chapeau bas Mr France Télécom (juste pour ça hein, parce qu’il y a d’autres trucs moins reluisants…)

En plus, le petit numéro d’acrobatie aérienne n’aura finalement coûté que 54,49 € TTC au lieu des 99 € prévus. Que demander de plus?

Peut-être que l’abonnement soit aussi bon marché que celui de neuf?

En tout cas, j’ai deux réseaux WiFi maintenant, et dès qu’une des connexions déconne, je switche sur l’autre en cliquant sur l’icône WiFi. Hyper simple, autant sur Mac que sous Windows.

Idéalement, je ferais bien un réseau local unique avec un routeur pour choisir entre les deux ADSL. Mais je n’ai jamais vu fonctionner ce genre d’installation correctement. Ca fait à peu près du load balancing entre les deux ADSL quand tout marche bien. Mais dès qu’une des deux connexions commence à perdre des paquets, en général le routeur ne se rend compte de rien et ne bascule pas tout le trafic sur la liaison qui marche, comme je le voudrais. Donc pour l’instant, je reste en commutation manuelle… ;)

Sinon, il faut que je fasse un petit test des deux Box branchées côte à côte pour voir les débits…

Good bye Neuf, ravi de vous revoir France Télécom

Et voilà, la goutte qui a fait déborder le vase est tombée!

Ca fait 3 jours que je ne peux plus correctement me connecter à mon serveur chez OVH avec mon ADSL 9 Télécom. 3 jours que je vais chez mes voisins qui ont Free et que ça marche nickel. (Malheureusement les murs sont trop épais – environ 1,5 mètres de pierre! – pour que le WiFi passe).

J’ai rempli un questionnaire de 20 questions sur le site de 9, répondu à toutes les questions débiles du genre de quelle couleur sont les voyants de ma 9 box, expliqué en long et en large que je perdais des paquets sur OVH mais pas sur le reste de l’internet. Que le même portable accédait à OVH quand il était connecté sur Free et pas sur 9…

Réponse au bout de 24 heures. Voir plus bas si vous avez le courage de la lire.

Et je mets son nom, à la Stéphanie de service, parce que:
1) c’est probablement son vrai nom
2) elle ne me laisse pas l’occasion de lui répondre en privé
3) ce serait bien si la personne qui m’a envoyé ça se faisait remonter les bretelles.

Bref, tout ce qu’ils savent faire chez Neuf c’est mettre en doute la configuration de mon Windows avec une procédure… hallucinante.

Tout ce que je souhaitais c’est “Nous avons fait suivre votre problème au NOC (Network Operation Center) qui va vérifier l’état de notre réseau".

Neuf a bien une page publique concernant l’état du réseau, mais là encore c’est risible: problème de connexion à trifouillis les oies, problèmes de connexion à berk-en-brousse. Jamais aucun problème de routage généralisé vers tel ou tel réseau. Super crédible. Et surtout, super utile. Si j’habite triffouillis et que je ne peux pas me connecter, ça ne me sert à rien qu’il y ait une page pour me dire que Trifouillis est en panne.

Conclusion: dans mon cas, il y a des jours où j’ai VRAIMENT besoin d’une connexion qui marche. Et là, ça fait 3 jours que Neuf ne me donne pas un truc fiable. Evidemment, vous allez me dire que ça arrive chez tous les FAI, même les meilleurs. Oui c’est vrai. A ceci près que dans l’ADSL low-cost il n’y a pas de notion de “meilleurs", il n’y a que des moins pires.

Et après en avoir essayé un certain nombre (Neuf, Free, Tiscali/Alice, Club-Internet, Wanadoo/Orange/France-Télécom) je n’ai pas peur d’affirmer que les moins pires, c’est France Télécom.

Post complet »

Apple showtime (iTunes 7, iPod, iTV): un média center pathétique et des bonus bienvenus!

Aujourd’hui avait lieu la très attendue présentation “It’s Showtime” de Apple… à Los Angeles… et non pas à l’Apple Expo Paris qui ouvrait également ses portes aujourd’hui. Pour nous en France, il faudra donc se contenter de la retransmission quicktime…

La “grosse” nouveauté, c’est qu’on peut maintenant acheter des films sur le iTunes “music” (video) store entre $9.99 et $14.99 et qu’on peut les regarder sur son iPod. C’était déjà possible avec les séries TV avant. Et ce n’était déjà pas possible hors des Etats-Unis avant. Rien n’a changé sur ce plan…

Donc… pour nous en Europe, c’est un non évènement, et on comprend pourquoi Steve Jobs n’a pas fait le déplacement. N’empêche, que du point de vue du calendrier, ça fait désordre…

Apple espère fournir des films “à l’international” en 2007. Personnellement, je pense qu’on va pouvoir s’en passer… Les films seront dispos en même temps que les DVDs et la résolution est de 640*480 pixels… seulement! C’est mieux que ce que faisait Apple auparavant, mais c’est inférieur à un DVD, et surtout, à l’heure de la TVHD, c’est un peu minable. Okay pour regarder sur iPod, mais attendez la suite… Apple a de “grandes” ambitions… pour la basse def! (voir plus bas)

Post complet »

2006 et le paradoxe de la bande passante

Il y a à peu près $ 3.000.000.000 (à 500 milliards de dollars près) de fibres optiques enterrés dans les sols des 5 continents depuis quelques années. Seuls 2 à 3% de ces fibres sont aujourd'hui utilisées.

Cela induit non seulement une baisse assez incroyable des coûts de bande passante, mais cela laisse également des perspectives d'avenir assez vertigineuses.

Paradoxalement, la boite qui profite le mieux aujourd'hui du développements des l'Internet et/ou des télécoms (c'est devenu à peu près la même chose), c'est Google. Et paradoxalement, l'essentiel de l'activité de Google est basée sur le texte!

Et le texte, c'est ce qui consomme le moins de bande passante! Comparé à de la musique ou bien pire, de la vidéo, on peut même dire que le texte ne consomme rien! Et pourtant la page d'accueil de Google, c'est presque que du texte. Leur moteur de recherche est utilisé principalement pour rechercher du texte. Même leur modèle de pub révolutionnaire (AdSense) propose des publicités... textuelles!

De même, avant le web, l'application internet la plus utilisée reste l'e-mail. Essentiellement du texte!

Après le web, l'une des applications "qui monte" le plus vite, c'est... la messagerie instantanée (type MSN messenger). Non seulement c'est du texte, mais là, en plus, les djeunz on tendance à raccourcir les mots au strict minimum. Encore plus léger que du texte!!

Alors bien sur il y a Skype, les webcams... mais si on regarde les utilisateurs, ils continuent à taper plutôt que de parler. D'ailleurs, souvent ils tapent plus vite que nous ne parlons!

Evidemment, il suffira que l'industrie des médias sorte de sa frillosité actuelle et se mette à diffuser ses contenus vidéos en HD sur le net pour complètement changer la donne. La vidéo HD fera sans nul doute s'allumer toutes ces fibres noires.... un jour. (Et sinon les médias, c'est probablement le peer-2-peer et ou les podcasts qui le feront... seulement plus lentement...)

Mais pour l'instant, je trouve que la situation à vraiment de quoi faire sourire! ;)

Pourquoi Google indexe les livres

Sur books.google.fr ou books.google.com on peut rechercher dans le contenu d'un nombre incroyable de livres réels, des livres en papier qui ont été scannés (ou fournis sous forme PDF/postscript par les éditeurs).

La grande presse :)) en a fait grand écho en criant au big brother qui veut indexer le monde réel et à la domination américaine sur l'information. L'Europe a riposté en annonçant un grand programme de numérisation des livres culturels de la vieille Europe pour que ce patrimoine ne se retrouve surtout pas noyé sous la masse de littérature amerloque dont le web allait sans nul doute être prochainement innondé...

Ouais, bien...

Ce que personne ne dit, c'est que Google n'en a que faire de la domination culturelle américaine. Au contraire Google va même indexer un maximum de livres dans toutes les langues qu'il supporte (une centaine aujourd'hui / sur quelques 5000 dialectes parlés dans le monde).

Et pourquoi me direz vous? Pas seulement pour fournir plus de supports de pubs! Si Google indexe des livres réels et non plus seulement des pages web, c'est pour une raison première très précise: récolter un maximum d'information sur les modèles linguistiques!

En effet, les livres réel sont une quasi garantie de non-spam! On peut considérer que 99% des livres réels ont un contenu non orienté vers un objectif marketing ou commercial unique. On peut considérer que 99% des livres réels sont écrits dans un style destiné à transmettre de l'information.

En analysant les formes linguistiques utilisées dans ces livres, Google peut, petit à petit, améliorer la manière dont il valorise les contenus trouvés sur le web. En d'autres termes: séparer le bon grain de l'ivraie. Et de l'ivraie... il y en a des tonnes sur le web!

Parce que, rappelons le, le but de Google c'est de fournir des résultats de recherche pertinents. Si vous voulez injecter de la pub/spam à bon compte, il faut passer la caisse Google.

Dans ce monde, tout n'est pas politique comme on dit. Tout est, avant tout, commercial.